Nantes, illustration du peripherique ouest
Nantes, illustration du peripherique ouest — Frederic Brenon / 20 Minutes

CIRCULATION

Nantes: Tout savoir des changements à venir sur le périphérique

Plusieurs chantiers sont en cours ou déjà programmés sur le périphérique nantais...

  • Troisième voie sur le périph nord, travaux porte de Rezé... Le périphérique est en travaux.
  • D'autres projets vont bientôt être lancés pour tenter de fluidifier la circulation.

Les automobilistes nantais le savent bien : le périphérique nantais sature, et encore plus aux heures de pointe. Certaines portions, notamment à l’ouest et au nord, voient passer plus de 100.000 véhicules par jour. Plusieurs chantiers en cours ou à venir visent à « améliorer la fluidité » sur cette rocade longue de 42 km. Ce qu’il faut savoir.

Les travaux en cours sur le périph'

Une troisième voie au nord. Les opérations continuent dans le but de décongestionner la circulation entre les portes d’Orvault et de Rennes. Démarrés fin 2017, les travaux de création d’une voie d’entrecroisement (troisième voie entre les deux bretelles) devraient s’achever d’ici à 2019. En attendant, la vitesse y est toujours réduite. « La zone centrale est terminée, annonce Philippe Virolaud, de la Dreal. La circulation sera maintenue sur deux voies jusqu’à la fin des travaux. »

La porte de Rezé s’adapte. Au sud, porte de Rezé, les ouvriers s’activent pour préparer l’arrivée du MIN. Objectif, créer deux nouveaux carrefours giratoires qui permettront de mieux « ventiler les flux », entre les véhicules qui veulent gagner le MIN, et les autres. Ces travaux, à plus de 6 millions d’euros, seront terminés à la fin de l’année. Une passerelle pour les piétons et les cyclistes est prévue.

Image de la porte de Rezé réaménagée
Image de la porte de Rezé réaménagée - AUP

Bonne nouvelle, pas de chantier cet été. A noter, et c’est une bonne nouvelle pour les usagers, il n’y aura pas de gros chantier cet été. Cependant, des opérations ponctuelles seront réalisées (pose de fibre optique, installation de panneaux, entretien…), le plus souvent pendant la nuit.

Les travaux qui vont s’engager

Trois voies sur tout le pont de Cheviré. En 2019, c’est sur le pont de Cheviré et à ses abords que ça va se passer. Comme dans le sens extérieur, une troisième voie sera réalisée sur le reste de ouvrage pour permettre aux véhicules de circuler plus facilement. « Cette nouvelle voie a apporté un vrai gain de temps d’environ 7 minutes pour les usagers qui effectuent le trajet entre la porte de Saint-Herblain et la porte de Bouguenais », assure Frédéric Lechelon, directeur de la Dirouest.

Une amélioration permise aussi grâce à l’installation de feux de régulation : les mêmes seront installés en 2020, avec la possibilité de création de voies d’entrecroisement aux abords des portes de Retz, Grandlieu et Bouguenais.

Illustration du pont de Cheviré à Nantes, fréquenté par près de 100 000 véhicules par jour.
Illustration du pont de Cheviré à Nantes, fréquenté par près de 100 000 véhicules par jour. - Frederic Brenon / 20 Minutes

Le pont de Bellevue en débat. Un gros chantier concernera aussi le pont de Bellevue, où là aussi ça continue de coincer. La concertation doit démarrer en 2019 mais la direction des routes de l’Ouest annonce déjà la possibilité du doublement du pont, déjà élargi et doté d’un échangeur il y a une dizaine d’années. Ce deuxième round pourrait se dérouler à partir de 2020.

L’échangeur de la porte de Gesvres à élargir. Autre projet, déjà dans les cartons depuis plusieurs années, le doublement de l’échangeur de la porte de Gesvres (qui assure la liaison entre les périphériques est et nord, au niveau de l’autoroute A 11), qui crée actuellement de gros bouchons. Mais l’avancée du dossier devrait prendre plus de temps que prévu. Aucune date n’est encore annoncée.