VIDEO. Nantes: Les clients d'un bar se moquent, les CRS répondent de manière très musclée

MANIFESTATION L’intervention des forces de l’ordre contre des personnes attablées à une terrasse suscite la polémique sur les réseaux sociaux…

F.B.

— 

Des CRS tentent de maintenir l'ordre public pendant la manifestation de soutien à la ZAD, le 14 avril 2018 à Nantes.
Des CRS tentent de maintenir l'ordre public pendant la manifestation de soutien à la ZAD, le 14 avril 2018 à Nantes. — D.Meyer/AFP

Plusieurs heures après la manifestation houleuse en soutien à la ZAD, qui a généré samedi après-midi de nombreux heurts et dégradations en centre-ville de Nantes, une polémique enfle sur les réseaux sociaux depuis l’intervention musclée des CRS pour expulser les clients d’un bar de la place de la Bourse.

Sur plusieurs vidéos, dont une spectaculaire diffusée par le quotidien Presse Océan, on voit des clients installés à une terrasse en train de boire un verre à proximité d’une unité CRS. Assis, les clients adressent moqueries et critiques aux forces de l’ordre. Ils leur reprochent, notamment, d’avoir lancé du gaz lacrymogène au moment où passait une famille avec enfants.

« Allez vous dégagez, vous dégagez »

Visiblement agacés, les CRS se dirigent d’un coup vers la terrasse et évacuent violemment les clients en usant de bombes de gaz lacrymogène et en bousculant tables et chaises. « Allez vous dégagez, vous dégagez », ordonne l’un des policiers en passant à l’action. Paniqués, clients et passants se sont enfuis.

La réaction, jugée « excessive » et « disproportionnée » par les témoins, suscite « l’incompréhension ». Le gérant du bar concerné, le You, dont plusieurs verres et assiettes ont été brisés lors de l’intervention policière, exprime sa colère. « Ils ont arrosé leur gaz partout. Il y en avait à l’intérieur, sur les murs, sur la poussette d’un petit de 9 mois. Tout le monde était choqué, des enfants pleuraient. Je ne comprends pas ce qui leur a pris. Pour moi, c’est une agression gratuite », dénonce Julien Lassourd, qui prévoit de déposer plainte lundi.

Prenant la défense des forces de l’ordre, de nombreux internautes font remarquer que les clients n’avaient pas à provoquer les CRS de la sorte.

Sollicitée, la police nationale ne nous a, pour l’heure, pas répondu.

Entre 6.700, selon la police, et 10.000 personnes, selon les organisateurs, ont participé à cette manifestation à partir de 17h en centre-ville de Nantes. Douze individus ont été interpellés. Une soixantaine de policiers ont été blessés, dont deux conduits à l’hôpital, selon la police.