Nantes: Les premières images du projet de nouveau stade du FC Nantes

SPORT L'enceinte de 40.000 places serait dotée du plus grand toit rétractable d'Europe...

Frédéric Brenon

— 

Image de synthèse du projet de stade du FC Nantes, ici avec le toit ouvert.
Image de synthèse du projet de stade du FC Nantes, ici avec le toit ouvert. — HKS/ATSP
  • Le nouveau stade serait livré d'ici à 2023 juste à côté de l'actuel stade de la Beaujoire, lequel serait démoli.
  • D'une capacité de 40.000 places, il s'annonce comme l'un des plus modernes d'Europe.
  • Le projet, entièrement privé, est porté par le président du FCN et le groupe immobilier Réalités.

Sur le papier, ça en jette. Le FC Nantes et le groupe immobilier Réalités ont dévoilé jeudi soir les premières images de ce à quoi pourrait ressembler le nouveau stade du club de foot. D’une capacité de 40 000 places, il pourrait voir le jour en 2022-2023 à la Beaujoire, juste à côté du stade actuel.

Premier élément significatif : l’enceinte, conçue par le consortium franco-américain HKS-ATSP, serait couverte du plus grand toit rétractable d’Europe (125 m de diamètre). Composé de matériaux légers, il pourrait s’étendre et se replier en coulissant sur des câbles, à l’image du stade de Francfort (Allemagne), afin de protéger l'intérieur des intempéries et retenir le bruit. Même avec le toit ouvert, les tribunes seraient relativement abritées des courants d’air.

Image de synthèse de l'intérieur du nouveau stade du FC Nantes. Avec son écran géant circulaire.
Image de synthèse de l'intérieur du nouveau stade du FC Nantes. Avec son écran géant circulaire. - HKS/ATSP

Un mur de 7.000 supporters en guise de kop

Second enseignement: les gradins seraient très inclinés, « pour être le plus près possible du terrain », explique Tom Sheehan, architecte chez ATSP. Le kop pourrait accueillir 7.000 supporters d’un seul tenant et « donnera un effet de mur », « un peu comme à Dortmund », compare Yoann Joubert, PDG de Réalités. Un écran géant circulaire à 360° serait installé au-dessus des tribunes, comme à Krasnodar (Russie) ou certains stades américains.

>> A lire aussi : Le terrain de foot de la Beaujoire devrait être conservé pour le projet urbain YelloPark

Le stade disposerait également d’une terrasse panoramique, d’un musée, de boutiques, de plusieurs bars, de salons séminaires, d’un grand parvis avec marchands ambulants, et d’une façade éclairée et animée les soirs de match. L’enceinte est pensée pour recevoir des rencontres de rugby et, ponctuellement, des spectacles et concerts. Le parking principal ne sera pas sous terre mais « dans le socle de l’enceinte ».

Image de synthèse du projet de stade du FC Nantes. Ici la façade animée les soirs de match.
Image de synthèse du projet de stade du FC Nantes. Ici la façade animée les soirs de match. - HKS/ATSP

Trop beau pour être vrai?

« C’est un stade fait sur mesure pour toutes les catégories de spectateurs. On a pris le temps de s’intéresser à la culture de la ville et du club. On n’a pas cherché à dupliquer ce qu’on fait aux Etats-Unis », promet Alex Thomas, architecte chez HKS. « Ce sera un stade splendide, le plus beau de France, s’emballe le président du FCN, Waldemar Kita. Pour pouvoir séduire le public, il faut que l'outil soit parfait. »

Image de synthèse du nouveau stade du FCN, ici avec le toit fermé.
Image de synthèse du nouveau stade du FCN, ici avec le toit fermé. - HKS/ATSP

Le projet, estimé à 200 millions d’euros minimum, sera financé entièrement par des fonds privés, sans aide publique si ce n’est l’accord de la mairie pour vendre son terrain à un prix fixé par les Domaines et laisser démolir l'actuel stade qui lui appartient.

>> A lire aussi : Pour dire oui au nouveau stade, Nantes métropole a imposé ses conditions

« Un tel projet apparaît bien comme une une opportunité à saisir, une chance pour le FCN et pour ses supporters, mais aussi pour renforcer l’attractivité et le rayonnement sportif de la métropole nantaise », défend Johanna Rolland, maire PS de Nantes. « C’est impressionnant. Ça paraît même trop beau pour être vrai », commente à chaud Jean-Claude, supporter du FCN, venu assister à la réunion publique de présentation.

Image de synthèse aérienne du projet de stade du FC Nantes.
Image de synthèse aérienne du projet de stade du FC Nantes. - HKS/ATSP

Notons que cette présentation du stade intervient alors même que la phase de concertation avec le public est toujours en cours. Un timing curieux qui ne fait que renforcer l’idée véhiculée par de nombreux supporters que « tout est déjà ficelé ».