Le pôle sciences et environnement Séquoia.
Le pôle sciences et environnement Séquoia. — R.Giangrande/ville de Nantes

URBANISME

Nantes: Un plan d'actions à 28 millions d'euros pour rénover les Dervallières

L’objectif est d’ouvrir davantage le quartier et d’améliorer la qualité des vie de ses 5.000 habitants…

  • Construit dans les années 1950, les Dervallières sont l'un des quartiers les plus pauvres de Nantes.
  • Plus de 300 logements seront requalifiés et 52 appartements seront démolis.
  • Des chemins paysagers seront créés pour valoriser l'accès au parc.

Après déjà deux grandes phases de renouvellement urbain (1990 et 2006), la ville de Nantes a décidé d’ajouter une nouvelle étape de rénovation urbaine aux Dervallières. Objectif : désenclaver un peu plus ce quartier comptant parmi les plus pauvres de la métropole et ainsi « améliorer la qualité de vie » des 5.200 habitants. Pour y parvenir, un plan-guide à 10 ans a été élaboré. Mais des premières « actions concrètes » seront engagées dès ces prochains mois.

Il s’agira, notamment, de supprimer les derniers porches anxiogènes du quartier pour « ouvrir l’espace ». Bâtis au-dessus, quelque 52 appartements devront donc être démolis rues Lorrain et de la Tour d’ici à 2024. Le relogement des familles s’effectuera courant 2019. Plus de 300 logements seront également requalifiés.

Le parc des Dervallières.
Le parc des Dervallières. - R.Giangrande/ville de Nantes

Mieux relier le haut et le bas

Le projet vise aussi à orienter davantage le haut du quartier vers le grand parc et la plaine des sports en contrebas. Des chemins paysagers seront aménagés, des impasses supprimées, le stationnement sera réorganisé, tandis que des grands équipements publics, tels la Fabrique (en cours de rénovation), l’Ehpad ou le pôle Séquoia, devraient être « plus visibles ».

Autre changement réclamé par les habitants : l’ancienne station-service du boulevard Jean-Ingres accueillera un pôle santé (médecins généralistes et spécialistes). Un espace de coworking pour les entrepreneurs et un lieu de stockage pour les artisans est également annoncé. Par ailleurs, sur le plan de la sécurité, des caméras de vidéo-surveillance sont en cours d’installation.

La place principale des Dervallières à Nantes.
La place principale des Dervallières à Nantes. - R.Giangrande/ville de Nantes

Pas moins de 28 millions d’euros seront investis au total par la ville de Nantes, dans le cadre d’une convention signée avec l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru).

Les principales barres d’immeubles des Dervallières ont été bâties dans les années 1950.