Le passage en 2x2 voies de l’axe Nantes-Pornic démarrera à Port-Saint-Père

SECURITE ROUTIERE D'importants travaux doivent débuter en 2020 pour sécuriser la déviation de Port-Saint-Père...

Frédéric Brenon

— 

La route de Pornic (ici à 2x2 voies à Bouguenais).
La route de Pornic (ici à 2x2 voies à Bouguenais). — F.Brenon/20Minutes

C’est l’une des premières étapes du passage à 2x2 voies de l'ensemble du tracé de la route de Pornic. Les élus du conseil départemental de Loire-Atlantique ont approuvé lundi le projet de doublement de la déviation de Port-Saint-Père. L’idée est de passer à deux voies un tronçon de 4,2 km particulièrement fréquenté (26.000 véhicules quotidiens dont 6 % de poids lourds) et accidentogène.

>> A lire aussi : Le nombre de morts sur les routes de Loire-Atlantique n'a jamais été aussi bas

Il faudra pour cela doubler le viaduc sur la rivière Acheneau, créer une nouvelle chaussée à deux voies au nord de la route actuelle (RD 751), aménager une liaison de 500 m à la sortie de Port-Saint-Père pour raccorder la route de Saint-Mars-de-Coutais (RD 64) à l’échangeur, prendre des mesures de protection de l’environnement, et construire 2.300 m de protections acoustiques.

Les travaux devraient débuter en 2020. Leur montant total s’élève à 15,3 millions d’euros, financés principalement par le département.

D’autres travaux à prévoir

La route de Pornic représente un linéaire de 40 km dont 14,5 km à 2x1 voie et 25,5 km à 2x2 voies. Outre le doublement de la déviation de Port-Saint-Père, le passage en 2x2 voies de la portion Port-Saint-Père-Le Pont Béranger est aussi prévu entre 2024 et 2026. Des études sont également lancées pour sécuriser la liaison de 16 km entre Pornic, Arthon-en-Retz, Chéméré et Le Pont Béranger.

Par ailleurs, un nouveau modèle de radar itinérant flashera les excès de vitesse de la route de Pornic dans quelques jours. Plusieurs cabines seront installées et le radar, implanté dans une seule d’entre elles, sera déplacé régulièrement.