Pays de la Loire: Les décès avant 65 ans bien plus fréquents chez les hommes (et on sait pourquoi)

SANTE La consommation d'alcool et de tabac est pointée du doigt par une étude Insee...

F.B.

— 

Un homme consommant un verre d'alcool (illustration).
Un homme consommant un verre d'alcool (illustration). — FRED SCHEIBER / 20 MINUTES

En région Pays de la Loire, un décès sur quatre survient avant l’âge de 65 ans chez les hommes, contre seulement un sur neuf chez les femmes, révèle une étude de l'Insee portant sur la période 2012-2014. Une moyenne annuelle d’environ 4.000 décès masculins avant 65 ans est ainsi recensée, contre 1.800 décès féminins.

>> A lire aussi : Ces cancers plus répandus en Loire-Atlantique qu'au niveau national

Plusieurs facteurs expliquent ces écarts spectaculaires. « En premier lieu, les hommes ont des modes de vie plus défavorables (alcool, tabac, prise de risque), avance l’Insee. Par ailleurs, au cours de leur vie professionnelle, les femmes sont moins exposées à des conditions de travail pénibles que les hommes (contraintes physiques
et accidents du travail). Elles ont plus fréquemment recours à un professionnel
de santé et participent davantage aux campagnes de dépistage et de prévention. »

Cancers liés au tabac et à l’alcool

Le cancer est la première cause de mortalité prématurée chez les hommes comme chez les femmes. Les hommes ligériens sont plus touchés par des cancers imputables à la consommation de tabac (voies aérodigestives supérieures, poumon…) et d’alcool (foie, œsophage…). Il faut dire que 29 % des hommes âgés entre 15 et 75 ans déclarent fumer quotidiennement au moins une cigarette par jour, contre 20 % des femmes. Par ailleurs, 16 % des hommes déclarent consommer de l’alcool chaque jour contre 3 % des femmes.

Entre 18 et 24 ans, on relève aussi une mortalité chez les jeunes hommes des Pays de la Loire supérieure de 20% à la moyenne nationale. Les décès par suicides et accidents de la circulation sont en effet plus fréquents dans la région.