Nantes: Ouverture lundi d'un gymnase pour protéger du froid les sans-abri

SOCIETE L'équipement réquisitionné, sur l'île de Nantes, proposera 75 lits...

F.B.

— 

Le gymnase Emile-Morice à Nantes met à disposition 75 lits.
Le gymnase Emile-Morice à Nantes met à disposition 75 lits. — F.Brenon/20Minutes

Le mercure continue de baisser. Des températures glaciales (autour de -10°C ressenties la nuit) sont attendues en ce début de semaine. Pour cette raison, la préfecture de Loire-Atlantique annonce un renforcement du dispositif d’hébergement d’urgence des personnes sans abri.

Un gymnase de 75 places ouvrira à compter de ce lundi après-midi. Il s’agira du gymnase Emile-Morice, situé quai Hoche, sur l’île de Nantes, déjà réquisitionné dans des conditions similaires en janvier 2017 et février 2012. Outre des lits de camp, il proposera des tables et chaises pour passer la journée et prendre des repas au chaud.

En parallèle, le Samu social renforcera sa présence dans les rues de Nantes et la Protection civile effectuera des maraudes à Saint-Nazaire.

Près de 60.000 appels au 115 l’an dernier

Les services de l’Etat, qui gèrent le 115, expliquent disposer de 424 places d’urgence destinés aux personnes en situation de détresse sociale, auxquelles se seraient ajoutées 134 places supplémentaires depuis début novembre.

Le 115 a reçu 60.000 appels en 2017 en Loire-Atlantique, ce qui représente environ 4.200 demandeurs. « Deux tiers des appelants sont hébergés tout ou partie du mois et un tiers n’a pas de réponse proposée, principalement au regard de l’évaluation de la situation, précise la préfecture. Les personnes repérées à la rue et suivies par le Samu social sont prioritaires pour l’accès à ces places. »