Loire-Atlantique: La majorité des communes vont revenir à la semaine de 4 jours

EDUCATION La plupart des grandes villes, en revanche, maintiennent le rythme de 4,5 jours d'école par semaine...

F.B.

— 

Illustration écoles
Illustration écoles — ANP / 20 Minutes

Quelque 113 communes de Loire-Atlantique, dont 8 sur le territoire de Nantes métropole, ont reçu un avis favorable du ministère de l’éducation nationale en réponse à leur demande d’un retour à la semaine de quatre jours dans leurs écoles publiques à partir de la rentrée 2018, a annoncé ce jeudi soir l'inspection académique.

On trouve dans la liste quelques villes relativement peuplées comme Guérande, La Baule, Pornic, Châteaubriant, Nort-sur-Erdre, Clisson, Saint-Brévin-les-pins, Sainte-Luce-sur-Loire, Bouaye, Sautron. La demande de Carquefou, en revanche, a été retoquée.

Pas la majorité des élèves

« Sous réserve de nouvelles demandes qui seraient déposées dans les jours qui viennent et de l’organisation des transports scolaires, ce seront donc au 1er septembre 57 % des communes du département dont les écoles devraient fonctionner sur quatre jours », résume l’inspection académique.

>> A lire aussi : Nantes: Ces communes qui décident de retourner à la semaine de 4 jours

Mais ces communes ne représentent que 34 % des écoles et 32 % des élèves de Loire-Atlantique. La plupart des grandes villes (Nantes, Saint-Nazaire, Saint-Herblain, Rezé, Orvault, Vertou, Bouguenais, Ancenis…) ont en effet choisi de maintenir le rythme de 4,5 jours mis en place en 2013 par la réforme Peillon

Pour les autres, passer à 4 jours signifie supprimer l’école le mercredi matin et allonger la journée de classe d’environ trois quarts d’heure.