Nantes: A l'entrée du CHU, la grande enseigne «Hôtel Dieu» a disparu

HOPITAL De nouvelles grandes lettres bleues et l'inscription «CHU de Nantes» ont pris sa place...

Julie Urbach

— 

L'entrée du site de l'Hôtel-Dieu, du CHU de Nantes
L'entrée du site de l'Hôtel-Dieu, du CHU de Nantes — J. Urbach/ 20 Minutes

Les habitués du centre-ville de Nantes l’ont peut-être déjà remarqué. Depuis ce mardi matin, l’entrée du site central de l’hôpital (place Alexis-Ricordeau) a changé de visage. Les grandes lettres bleues, qui indiquaient depuis des dizaines d’années le nom d'« Hôtel-Dieu » ont disparu pour laisser place à l’inscription « CHU Nantes ». Plusieurs agents ont procédé à l’installation de ces huit nouvelles lettres peu avant 10h, ainsi qu’un petit panneau précisant tout de même le nom du site en dessous, ce mardi.

Identification

Le CHU, qui cherche à améliorer l’accueil des malades dans ces neuf sites, explique que ce changement répond à un « enjeu d’identification de l’établissement encore difficile, notamment pour les patients non-Nantais ». « De nombreux retours nous ont montré que c’était un point de complexité », explique-t-on à la direction, alors que l’appellation existe pourtant dans de nombreuses autres villes de France, comme à Paris. La question de la laïcisation a-t-elle aussi motivé ce choix, comme s'interrogent certains passants? La direction du CHU ne répond pas clairement.

Si le site « gardera son nom », c’est tout de même une petite page qui se tourne puisque l’hôpital de Nantes a toujours été appelé ainsi, depuis la création du premier Hôtel-Dieu au XVIe siècle. L’origine de ce nom remonte au Moyen-Age : ces hôpitaux gérés par l’Eglise recevaient les malades, mais aussi les indigents ou pèlerins.

Le bâtiment Hôtel-Dieu du CHU de Nantes (avant)
Le bâtiment Hôtel-Dieu du CHU de Nantes (avant) - D.Meyer/AFP

Après plusieurs déménagements, l’Hôtel-Dieu de Nantes s’est installé sur son emplacement actuel en 1863. Reconstruit après les bombardements de la seconde guerre mondiale, celui d’aujourd’hui a été mis en service en 1967. Il compte 827 lits pour les courts séjours médicaux et chirurgicaux.