Vendée: Le maroquinier de luxe Louis Vuitton investit dans une nouvelle usine

ECONOMIE Un atelier de production ouvrira en juin dans une petite commune vendéenne...

F.B.
— 
La facade d'un magasin Louis Vuitton, qui appartient au groupe LVMH, à Paris, le 26 décembre 2012
La facade d'un magasin Louis Vuitton, qui appartient au groupe LVMH, à Paris, le 26 décembre 2012 — Joel Saget AFP

C’est une sacrée bonne nouvelle pour la petite commune de la Merlatière (1.000 habitants), au nord-est de la Roche-sur-Yon (Vendée). La célèbre marque Louis Vuitton va y installer un atelier de fabrication de maroquinerie de luxe, a confirmé Bernard Arnault, le PDG du groupe LVMH auquel Vuitton appartient.

Elle s’installera dans des locaux de 3.500 m2 anciennement occupés par la Diffusion nationale du livre (DNL). Près de 200 salariés sont attendus à partir de la fin juin. Plusieurs semaines de travaux seront nécessaires au préalable.

Un sac créé par la marque Louis Vuitton pour la collection printemps-été 2018.
Un sac créé par la marque Louis Vuitton pour la collection printemps-été 2018. - B.Guay/AFP

Le troisième atelier de la marque en Vendée

Pourquoi la Merlatière ? Tout simplement parce que Louis Vuitton cherchait depuis déjà plusieurs mois un lieu où implanter un nouveau site de production sans trop s’éloigner de ses deux usines basées aux Essarts, à moins de 10 km de là. Quelque 600 salariés de la marque travaillent en Vendée.

Référence mondiale, Louis Vuitton emploie près de 5.000 personnes dans le monde.