VIDEO. Nantes: La métamorphose du parvis de la gare commence (avec l'abattage de 60 arbres)

URBANISME Une grande esplanade piétonne remplacera le parvis nord de la gare d'ici deux ans...

Julie Urbach

— 

Le futur parvis nord de la gare de Nantes.
Le futur parvis nord de la gare de Nantes. — Phytolab avec Forma 6 / Arcadis / Vicarini ; Air Studio
  • Pendant deux ans, et après une année de travaux préparatoires, le parvis de la gare nord sera en chantier.
  • Objectif: la réalisation d'une grande esplanade piétonne et la métamorphose de tout le quartier, du Jardin des plantes au château.

Un mal pour un bien, promet-on. Entre lundi soir et mercredi, pas moins de 60 arbres vont être coupés en centre-ville de Nantes. Ces platanes, magnolias et autres peupliers sont devenus gênants pour les services de la ville et les opérateurs des travaux.

Situés principalement sur le parvis de la gare, ils vont être enlevés afin de démarrer l’impressionnant chantier de réaménagement de son entrée nord. D’ici à fin 2019, en même temps que la livraison de la gare (et sa grande mezzanine), le quartier sera entièrement métamorphosé.

Les travaux « rentrent dans le dur »

L’objectif de ces premières opérations est de faire totalement place nette, avant de créer une esplanade entièrement piétonne, dans l’esprit de Feydeau, qui reliera la gare au Jardin des plantes d’une part et au château de l’autre.

« Les arbres d’alignement vont gêner le chantier, explique Alain Robert, adjoint à l’urbanisme. On va enlever les appuis-vélos, araser la station de tramway, bref tout ce qu’il faut pour libérer l’espace… Après les travaux d’assainissement, de télécoms et d’eau potable, démarrés il y a un an, on rentre dans le dur ! »

Le jardin va « sortir de ses murs »

Dans deux ans, les riverains et voyageurs qui sortiront de la gare se retrouveront au cœur d’une « vraie promenade », assure l’élu. Interdite aux voitures, l’esplanade sera garnie d'« éclats botaniques » avec 175 arbres, « des végétaux peu communs et tous très différents », et de nombreux bancs, explique le chef de projet au sein de Phytolab, Christophe Cozette.

« Le jardin des Plantes, juste en face, va « sortir de ses murs » car nous allons repousser les grilles derrière les premiers grands arbres. Une nouvelle entrée sera créée pour pénétrer dans une nouvelle zone du jardin. » Le haut de la rue Ecorchard, qui sera aussi rendue piétonne, sera en effet végétalisée et intégrée au jardin.

Le futur parvis nord de la gare de Nantes, vu depuis la sortie de la gare.
Le futur parvis nord de la gare de Nantes, vu depuis la sortie de la gare. - Phytolab avec Forma 6 / Arcadis / Vicarini ; Air Studio

Des perturbations à prévoir

Niveau transports et accessibilité, la station de tramway sera entièrement rénovée avec un design spécialement adapté à la nouvelle place. Les voies de tram seront en partie végétalisées, le long desquelles le boulevard Charcot sera quant à lui totalement fermé aux voitures. Un nouveau plan de circulation sera mis en place à partir de la rentrée 2018. La transformation va s’étendre jusqu’au château avec le déplacement du rond-point Carnot pour la mise en valeur du canal Saint-Félix, en face du LU.

>> A lire aussi : Les gros travaux de construction de la gare démarrent, ce qui est prévu pour éviter le bazar

Le prix à payer pour ces transformations sera celui de nombreuses perturbations. La ville prévient les automobilistes que l’accès à la gare nord, déjà très difficile, risque de l’être encore plus. Concernant le tramway, elle indique qu’une importante coupure, entre Moutonnerie et Duchesse-Anne est déjà programmée sur la ligne 1, entre fin juin et début septembre.