Les animaux retrouvent leur Muséum naturel

Benjamin Merieau - ©2008 20 minutes

— 

Des vitrines agrandies, de nouveaux panneaux informatifs, le bois remis en évidence... La grande salle de zoologie du Muséum d'histoire naturelle rouvre aujourd'hui, après deux ans de travaux. 20 minutes a pu la visiter en avant-première.

Situé au premier étage, l'espace est quasiment entièrement consacré aux animaux, naturalisés ou sous forme de squelettes. Comme celui de cette baleine, long de 17 mètres et suspendu au plafond. Ce dernier a dû être renforcé pour en supporter le poids. Trônant au centre de la salle, l'imposante carcasse a été entièrement démontée pour pouvoir être déplacée le temps des travaux. Tout autour de la pièce, on retrouve pêle-mêle dans des vitrines de nombreux poissons, une tortue luth, un aigle royal, des chauves-souris... Les animaux ont été classés selon la proximité entre les espèces. « On a voulu montrer, par exemple, que les oiseaux sont plus proches des crocodiles que des lézards », explique Pierre Watelet, le directeur.

Pendant la rénovation du bâtiment, certains spécimens vieux de plusieurs centaines d'années ont aussi été restaurés. Certains d'entre eux, les félins notamment, ont la gueule ouverte et arborent une attitude agressive. « C'est comme ça que l'on peut reconnaître un animal naturalisé il y a deux siècles, explique le directeur. On leur donnait un air menaçant, sans doute pour impressionner, au contraire des animaux naturalisés plus récemment. » Au rez-de-chaussée du Muséum, le vivarium et l'espace d'exposition temporaire - actuellement consacrée aux gorilles - restent ouverts au public.