Nantes: Un père en grève de la faim au sommet de la grue Titan jaune

FAITS DIVERS L'homme, originaire d'Ille-et-Vilaine, réclame la garde de ses enfants...

F.B.

— 

La grue Titan jaune de Nantes, lundi 8 janvier 2017.
La grue Titan jaune de Nantes, lundi 8 janvier 2017. — F.Brenon/20Minutes
  • Inan H. demande la garde de ses deux enfants qu'il n'a plus vu depuis septembre.
  • Domicilé près de Fougères, il dit attendre, sans vivres, ni couverture, un signe de la justice.

Inan H., un homme de 38 ans, est retranché depuis lundi matin, 2h, en haut de la grue Titan jaune, un ouvrage portuaire haut de 43 m, sur l’île de Nantes. Il déclare avoir entamé une grève de la faim. Ce père de famille domicilié à Lecousse, près de Fougères (Ille-et-Vilaine), réclame la garde de ses enfants, âgés de 9 et 2 ans.

Il explique avoir choisi ce mode d’action pour « interpeller la justice » et obtenir la « réouverture rapide » de son dossier après s'être vu retirer en septembre la garde de ses enfants sur décision d'un juge aux affaires familiales rennais.

Une initiative qui rappelle la méthode et les revendications de Serge Charnay en février 2013. Plusieurs pères l’ont imité depuis

« Je ne descendrai pas »

« Je n’ai plus vu mes enfants depuis le 20 septembre. Cette situation me fait très mal au cœur », justifie Inan H. Ce gérant de fast-food, amputé de la jambe gauche, était déjà monté quelques heures au sommet d’une grue de chantier, en centre-ville de Rennes, en septembre.

A Nantes, où il a de la famille, il rapporte être grimpé sans eau, ni vivres. « J'ai eu très très froid cette nuit. J'ai à peine dormi. Mas je ne descendrai pas avant d’avoir obtenu gain de cause. Je suis déterminé », indique-t-il ce mardi midi.

Inan H. est installé en haut de la grue Titan jaune depuis lundi 6h.
Inan H. est installé en haut de la grue Titan jaune depuis lundi 6h. - F.Brenon/20Minutes

La police et les pompiers ont été avertis de sa présence. La police indique que des passages réguliers de patrouilles sont effectués pour surveiller la situation.

Utilisée par les chantiers navals Dubigeon de 1954 à 1987, la grue Titan jaune mesure 43 m de haut.

>> A lire aussi : Vrai ou faux, les grues Titan bougent-elles encore?