«Trempo» pousse les jeunes pousses

ASSOCIATIONS Depuis septembre, dix nouvelles structures se sont nichées dans les «pépinières artistiques»...

A Nantes, Benjamin Merieau

— 

Depuis septembre, dix nouvelles structures associatives se sont nichées dans les «pépinières artistiques» de l'association Trempolino, acteur majeur de la scène des musiques actuelles à Nantes.

«On accompagne les gens qui sont dans une dynamique de production, précise Vincent Priou, directeur de l'association. Le contexte culturel n'est pas facile aujourd'hui, il est important que les structures se regroupent.»

Prêt, conseils

Les avantages du regroupement, ce sont le prêt de matériel entre groupes ou les conseils des habitués à destination de ceux qui veulent se lancer. L'entrée dans la pépinière permet aussi de disposer d'un bureau ou d'une salle de répétition. «Ça évite de travailler tout seul dans son salon», explique Kolin, de l'association L'Echo.

Les dix structures oeuvrent dans des domaines bien différents: on retrouve de la promotion d'artistes musicaux (Les Taties machines production), des arts de la rue (la compagnie Hydragon) ou encore un magazine (Fragil).

Les nouveaux arrivants ont pris leurs quartiers aux trois adresses de Trempolino (51 et 55, boulevard de l'Egalité et boulevard Jean-Jaurès).