A Nantes, fins de soirées violentes

FAIT DIVERS La sortie des boites de nuit de la ville s'est terminée...

A Nantes, Guillaume Frouin

— 

Le Loft, bar de nuit bien connu de la rue Franklin à Nantes, fait de nouveau parler de lui. Ce dimanche matin, peu avant 6h, «une trentaine» d’individus en sont venus aux mains à la sortie de l’établissement, selon la police. Parmi eux, un jeune de 19 ans était armé d’une «barre d’acier de 50 cm de long». Alors qu’il allait frapper un autre individu, il a heurté dans son élan une jeune femme de 25 ans, qui a été légèrement blessée à la tête. Les policiers ont dû faire usage de gaz lacrymogènes, pour disperser l’attroupement.

Un peu plus tôt, même topo au Bouffay (autre quartier nantais), devant l’Evasion. Les vigiles ont sorti les gaz, alors que des individus jetaient sur la porte d’entrée des pots de fleurs. Ils étaient venus armés «de battes et de poings américains», d’après un policier, après que l’un de leurs amis se soit fait refouler. Aucune interpellation n’a eu lieu, mais les images de vidéosurveillance pourraient parler.