Un Français sur deux ne connaît pas le nom de son maire... et à Nantes?

POLITIQUE On a posé la question ce mercredi midi à 100 Nantais au hasard...

Julie Urbach et Frédéric Brenon

— 

Johanna Rolland, la maire de Nantes
Johanna Rolland, la maire de Nantes — F. Elsner/ 20 Minutes
  • Un Français sur deux n'est pas en mesure de citer spontanément le nom du maire de sa commune, selon un récent sondage.
  • Nous avons interrogé 100 Nantais au hasard pour connaître le son de cloche dans la Cité des ducs.

« Je sais que c’est une femme, mais son nom m’échappe… Ah si, c’est Johanna quelque chose ! » Les Nantais connaissent-ils vraiment l’identité du maire de leur ville ? C’est ce que nous avons voulu vérifier au lendemain de la publication d’un sondage étonnant, dévoilé à l’occasion du 100e  Congrès des maires. Selon l’Ifop, seuls 51 % des Français citent spontanément le nom de leur édile. Un chiffre qui descend à 49 % dans les communes de plus de 15.000 habitants, et à 43 % sur le territoire des Pays de la Loire.

« Bah évidemment, c’est Sonia Rolland ! »

Ce mercredi midi, à la croisée des trams de la station Commerce, on a donc posé la question à 100 personnes (domiciliées à Nantes et en âge de voter), au hasard. Si la méthode est évidemment loin d’être infaillible, les habitants de la cité des ducs ne semblent pas faire mieux que la moyenne nationale : 51 d’entre eux nous ont bel et bien cité le nom de Johanna Rolland, 49 se sont trompés ou ignoraient carrément la réponse.

Johanna Rolland, 35 ans, est à la tête de l'hôtel de ville depuis avril 2014.
Johanna Rolland, 35 ans, est à la tête de l'hôtel de ville depuis avril 2014. - S.Salom-Gomis / Sipa

« Bah évidemment, c’est Sonia Rolland ! », ont par exemple dégainé trois Nantais à chaque fois très sûrs d’eux, faisant siffler les oreilles d’une ancienne miss FranceBruno Retailleau, sénateur de Vendée et ancien président de la région Pays de la Loire, a été cité, tout comme (et on ne voit pas trop le rapport) Chantal Jouanno, ministre des sports sous Nicolas Sarkozy. « Ça a été Jean-Marc Ayrault pendant longtemps mais je crois qu’il n’est plus maire depuis qu’il est ministre », avance une habitante pour qui une petite mise à jour s’impose.

Quel parti politique ?

Avec les 51 personnes qui nous ont bien répondu spontanément, on a continué la discussion en attendant le tram. « Pouvez-vous nous dire à quel parti politique elle appartient ? » Une petite quinzaine d’entre eux n’a pas su quoi dire. « Elle est au parti socialiste, ou au moins ce qu’il en reste ! », sourit un homme. Bien joué. Et comme le tramway n’était toujours pas arrivé, on a voulu savoir quelles étaient les actions du maire qui séduisent ou déplaisent aux habitants qui déclarent la connaître.

>> A relire: Notre portrait de Johanna Rolland lors de son élection en 2014

Alors que selon l’étude de l’Ifop, 61 % des Français sont satisfaits de leur maire, les réponses récoltées ce midi sont aussi, en général, plutôt bienveillantes à l’égard de l’édile de 38 ans. Quand il y en a : car les trois-quarts des citoyens que l’on a sollicités ne sont pas en mesure d’en formuler une.

Sur le fond, ce sont les récents sujets d’actualité qui sont le plus souvent cités : « Le projet de nouveau stade » arrive en tête, avant « la sécurité au Hangar à Bananes ». Les questions d’urbanisme, d’environnement et de dialogue citoyen prônées par Johanna Rolland semblent aussi avoir marqué les Nantais les plus calés, alors que l’un d’entre eux croit savoir « qu’elle a embauché du personnel à la mairie ». Pour les mécontents, « les impôts », «  l'expulsion des Beaux-Arts », « le renouvellement des abribus alors qu’ils vont être de nouveau dégradés », ou encore « le baratin » figurent sur la liste des griefs, tout comme quelques noms d’oiseaux.