Deux personnes handicapées décèdent mystérieusement dans un centre médico-social

LOIRE-ATLANTIQUE A la suite d’infections respiratoires inexpliquées...

Avec agence

— 

Deux personnes handicapées mentales hospitalisées à l’établissement public médico-social de Mindin à Saint-Brévin-les-Pins (Loire-Atlantique) sont décédés à la suite d’infections respiratoires inexpliquées, a annoncé ce lundi la préfecture.

Un premier résident est mort dans la nuit du dimanche au lundi 25 février, soit quelques heures seulement après son hospitalisation. Une seconde résidente, hospitalisée vendredi dernier, est, elle, décédée ce dimanche. Les deux victimes avaient entre «40 et 50 ans», selon la préfecture.

Mesures d'hygiène renforcées

Les premiers examens biologiques ont permis d’écarter l’hypothèse d’une contamination par la grippe ou la légionellose. Des investigations complémentaires sont en cours pour déterminer l’origine virale ou bactérienne de ces décès.

En attendant les résultats, des mesures d’hygiène renforcée et de protection maximale ont été prises dans l’établissement. Les résidents ont désormais interdiction de sortir du centre tandis que le personnel est contraint de porter masques, gants et blouses afin d’éviter toute contamination vers l’extérieur.