Nantes: Vrai ou faux, les grues Titan bougent-elles encore?

URBANISME Les grues Titan jaune et grise de l'île de Nantes ont-elles toujours la même position? Bien des Nantais n'ont pas la réponse...

Frédéric Brenon

— 

La grue Titan jaune, à l'ouest de l'île de Nantes.
La grue Titan jaune, à l'ouest de l'île de Nantes. — S.Salom-Gomis/Sipa

La question fait sourire les grutiers et passionnés de travaux publics. Mais pour bien des Nantais, la réponse demeure un mystère : les deux grues Titan de l’île de Nantes tournent-elles ? « En comparant deux photos, je me suis rendu compte que la pointe de la grue jaune n’était pas toujours au même endroit. C’est possible ? » s’étonne Céline. « Impossible, elles ne sont plus en service depuis un paquet d’années », lui rétorque Nicolas.

Effectivement, la grue Titan jaune, visible près du Carrousel, ne fonctionne plus depuis 1987. La grue grise, située au bout du Hangar à bananes, est arrêtée depuis 2002. Et, pourtant, oui, elles bougent ! Ou plutôt pivotent sur elles-mêmes. En fait, elles suivent la position du vent.

Le quai Wilson et la grue Titan grise sur l'île de Nantes.
Le quai Wilson et la grue Titan grise sur l'île de Nantes. - F.Brenon/20Minutes

« Elles risqueraient de tomber »

« C’est une question de sécurité », justifie la ville de Nantes, propriétaire des deux engins de levage. « Comme toutes les grues, lorsqu’elles ne sont plus en fonctionnement, on les met en position girouette », c’est-à-dire on libère le mouvement de leur axe en débrayant le moteur, afin qu’elles ne soient pas en opposition au vent, « sinon elles risqueraient de pencher voire de tomber… ».

La flèche de la grue indique alors la position des rafales de vent. Et comme celles-ci viennent souvent de l’ouest, rien d’étonnant à ce que les deux grues Titan soient fréquemment orientées en parallèle au fleuve.

Classées monument historique

Utilisée par les chantiers navals Dubigeon de 1954 à 1987, la grue Titan jaune mesure 43 m de haut et pèse la bagatelle de 400 tonnes. Sa puissance de levage avoisinait 80 tonnes. Mise en service en 1966, la grue Titan grise appartenait au port autonome. D’une hauteur de 42 m, elle pouvait lever 60 tonnes.

>> A lire aussi : Nantes: Un papa retranché en haut de la grue Titan jaune

Classées monument historique en 2005, elles ont toutes deux été rénovées en 2006 et 2015. Titan était le nom d’un modèle de grue conçu par la société nantaise Joseph-Paris.

La ville de Nantes possède une troisième grue Titan, la grue noire, qui a fonctionné de 1942 à 1967 pour Dubigeon. En très mauvais état, elle a été acquise par la municipalité en 2002 en vue de sa restauration.