Nantes: Un mineur arrêté pour avoir dérobé 11 téléphones portables en menaçant ses victimes avec un couteau

FAITS DIVERS Il menaçait souvent ses victimes de les «planter» si elles ne laissaient pas leurs téléphones portables...

David Phelippeau

— 

Une voiture de police, dans le centre-ville de Nantes
Une voiture de police, dans le centre-ville de Nantes — J. Urbach/ 20 Minutes

Depuis le 18 septembre, la police avait constaté sur l’agglomération de Saint-Herblain, et plus particulièrement dans le secteur des Hauts Moulins (boulevard du Massacre), une recrudescence des vols aggravés et d’extorsions de téléphones portables commis par un individu d’une quinzaine d’années.

>> A lire aussi : Nantes: Ils cassent tout, publient les images sur Internet et... se font arrêter

Onze faits étaient répertoriés entre le 18 septembre et le 3 octobre. A plusieurs reprises, l’individu avait intimé l’ordre à ses victimes de donner leurs mobiles sous peine de se faire « planter », explique la police ce vendredi.

Il menace un conducteur de la Tan avec un couteau

Par exemple, mardi dernier, un homme de 23 ans était menacé dans le bus, arrêt Mendès-France, à Saint-Herblain, par un jeune individu. Ce dernier lui demandait de remettre son téléphone. Face à son refus, il tentait de le prendre de force, mais le chauffeur de la Tan s’interposait. Le voleur sortait alors un couteau de sa poche pour menacer le chauffeur et le faire reculer avant de prendre la fuite…

>> A lire aussi : Nantes: Dieudonné ne touchera pas d'indemnisation après l'interdiction de son spectacle

Grâce aux témoignages des victimes, la police a fini par connaître l’identité du jeune voleur. Mercredi, à 7 heures, ce mineur de 15 ans a été interpellé à son domicile. Il a été placé en garde à vue. Une perquisition faite à son domicile a permis la découverte des deux couteaux ayant servi lors des agressions, ainsi, que deux téléphones portables dont le mis en cause ne pouvait en justifier la provenance.

Jugé capable de récidiver par le médecin

Lors de son audition, il a reconnu dix faits sur les 11 reprochés et il a expliqué « avoir volé des téléphones pour pouvoir acheter de l’essence pour mettre dans le scooter d’un ami », selon la police.

Jeudi, un médecin a déclaré que le mineur pouvait faire preuve de discernement, mais qu’il y avait un fort risque de récidive. Le jeune homme a donc été déféré, ce vendredi matin, au parquet des mineurs.

>> A lire aussi : VIDEO. Nantes: Un homme armé d'un pistolet braque un prêtre pendant la messe