Volotea fait de Nantes sa base la plus importante d'Europe

AVIATION La compagnie low-cost espagnole va encore augmenter son offre de sièges en 2018...

Frédéric Brenon

— 

Un avion de la compagnie espagnol Volotea.
Un avion de la compagnie espagnol Volotea. — PASCAL PAVAN

Arrivée en 2012, la compagnie aérienne low-cost Volotea se sent bien à Nantes-Atlantique. En croissance régulière, la société espagnole a déjà transporté environ 2 millions de passagers depuis cinq ans. Une dynamique qui devrait se poursuivre en 2018 puisque Volotea prévoit d’augmenter de 18 % le nombre de sièges pour atteindre un total « record » de 1,1 million de sièges disponibles au départ de Nantes.

Elle table aussi sur une hausse de 11 % du nombre de vols, soit plus de 7.100 vols opérés l’année prochaine. En clair, Nantes-Atlantique deviendra sa base la plus importante, devant Venise. Cinq Airbus A319 lui appartenant sont basés à Nantes.

Une « très bonne nouvelle » pour Nantes

« Les résultats de l’été [+45% de fréquentation] et de l’année à Nantes nous confortent dans notre choix d’y poursuivre les développements de lignes », justifie Edo Friart, directeur du développement international de Volotea. « C’est une très bonne nouvelle, se réjouit-on à l’aéroport Nantes-Atlantique. Etre la première base de Volotea nous permet d’être mieux identifiés comme acteur du secteur aérien et comme destination. »

>> A lire aussi : Nantes-Atlantique: Au moins 13 nouvelles lignes aériennes créées en 2017

Deux nouvelles lignes, 32 au total

L’augmentation de l’offre en 2018 est synonyme d’ouvertures de lignes. Deux nouvelles liaisons sont ainsi annoncées : l’une vers Lanzarote (Canaries) dès Noël, l’autre vers Pula (Croatie) à partir d’avril. Volotea desservira donc 32 destinations au départ de Nantes-Atlantique, confirmant sa place de leader en la matière.

Plus globalement, Volotea relie 78 petites et moyennes capitales régionales européennes réparties dans 13 pays.