Nantes: Très dégradée, la fresque de Royal de Luxe sera restaurée début 2018

CULTURE L'oeuvre fait pâle figure six ans après son installation place Ricordeau...

Frédéric Brenon
— 
La fresque de Royal de luxe est très dégradée en octobre 2017 à Nantes.
La fresque de Royal de luxe est très dégradée en octobre 2017 à Nantes. — F.Brenon/20Minutes

Alors que la compagnie de théâtre de rue Royal de Luxe a enthousiasmé les foules avec son défilé de géants ce week-end à Genève, l’une de ses créations connaît un sort diamétralement opposé à Nantes. Dévoilée en mai 2011 à l’occasion du spectacle El Xolo, la fresque murale représentant plus de 200 personnages historiques nantais ne ravit plus grand monde six ans plus tard. Il faut dire que ce « mur tombé du ciel », positionné place Ricordeau près du skate parc, présente un visage très dégradé.

« Un vulgaire mur abandonné »

La plupart des personnages sont soit effacés, soit méconnaissables. Des pans entiers de peinture se sont détachés, quand d’autres sont attaqués par des tags indélicats. « C’est triste, observe un riverain. Ça devait être un atout du parcours touristique nantais. Ça ressemble désormais à un vulgaire mur abandonné. »

La fresque de Royal de luxe à Nantes, en octobre 2017.
La fresque de Royal de luxe à Nantes, en octobre 2017. - F.Brenon/20Minutes

Non, la fresque « n’est pas abandonnée », se défend la mairie de Nantes. « Cette dégradation est un phénomène normal. Elle avait été conçue au départ comme une œuvre éphémère et souffre, au fil des ans, de son exposition aux intempéries. Elle est aussi exposée aux tags dans la mesure où elle se situe dans l’espace public », justifie David Martineau, adjoint au maire en charge de la Culture.

Plusieurs semaines de travaux

Bonne nouvelle pour ses fans : le « mur tombé du ciel » sera « restauré et traité » début 2018. Plusieurs semaines de travaux seront nécessaires, sous la houlette de son créateur, l’illustrateur David Bartex.

« L’idée est qu’elle devienne une œuvre pérenne, explique David Martineau. Il faudra refaire la peinture, ajouter des couches de vernis résistant, protéger le socle, régler la problématique des ruissellements d’eau. Des interventions minutieuses. Nous sommes déterminés à ce qu’elle retrouve son éclat d’origine. » Budget du chantier pour la ville : environ 70.000 euros.

La fresque murale avait déjà fait l’objet d’une petite restauration en 2013.