HBC Nantes: Oh my god! Dumoulin entre et sort l'arrêt salvateur pour préserver le nul contre Rhein-Neckar

HAND Pourtant très diminués, les Nantais ont tenu en échec (26-26) les champions en titre d'Allemagne, ce mercredi soir, à la Trocardière, en Ligue des champions...

David Phelippeau
— 
Cyril Dumoulin, sauveur du HBC Nantes.
Cyril Dumoulin, sauveur du HBC Nantes. — S.Artu / HBCN
  • Le HBC Nantes, pourtant privé de Feliho, Nyokas et Klein, a réussi l’exploit de tenir en échec Rhein-Neckar, champion d’Allemagne, en match de poule de la Ligue des champions...
  • Dumoulin a préservé le point du nul en stoppant un jet de 7 mètres à la dernière seconde.

Haletant du début à la fin ce match de Ligue des champions, mais surtout à la fin. Il reste huit secondes entre le HBC Nantes et Rhein-Neckar à la Trocardière, les Allemands, dominateurs toute la partie, obtiennent un jet de 7 mètres. Il y a 26 partout. Schmid a la balle de match entre ses mains. C’est à ce moment-là qu’entre en scène le gardien de but nantais Cyril Dumoulin, toujours sur le banc jusque-là. Arnaud Siffert, lui-même, pourtant très bon (35% d'arrêt), prend la décision de sortir pour laisser entrer son compère des cages. 

C'est Siffert qui a demandé à Dumoulin d'entrer à sa place!

« Arnaud [Siffert] m’a demandé si je le sentais et m’a dit "tu vas le croquer !", raconte Dumoulin. En me faisant rentrer sur ce dernier tir, il prenait le risque de me mettre en lumière si je l’arrêtais et d’éclipser sa bonne partie.  Cela montre son humilité, c’est beau de voir ça ! » Quelques instants après, l’arrêt de Dumoulin permet au HBC Nantes d’arracher un match nul inespéré contre les champions d’Allemagne en titre lors cette troisième rencontre de poule de Ligue des champions.

>> A lire aussi : HBC Nantes: Pub en pyjama, bus à Impérial pour un maintien, tri sélectif... Feliho raconte son Allemagne

Inespéré au regard du scénario (Nantes mené toute la partie) et compte tenu des absences majeures (Feliho, Klein et Nyokas). « C’est un bon point car ce n’était pas gagné avec toutes ces absences, conclut Nicolas Tournat. Ils ont toujours été devant, mais on s’est accrochés. On a livré un gros combat. On méritait ce point et Cyril [Dumoulin] a soulagé tout le monde en sortant le penalty ! » Après trois journées, le HBC Nantes a un bilan équilibré d’un succès, une défaite et nul.

>> A lire aussi : Le HBC Nantes démarre la Ligue des Champions par un succès prometteur