Nantes: Retour à la normale aux urgences du CHU

SANTE Les urgences du CHU sont restées perturbées une semaine en raison de punaises de lit...

F.B.

— 

L'entrée des urgences du CHU de Nantes.
L'entrée des urgences du CHU de Nantes. — F.Brenon/20Minutes

Après huit jours de perturbations liées à la découverte de punaises de lit, le service des urgences du CHU de Nantes a retrouvé un fonctionnement normal ce mardi.

Un traitement massif par fumigation avait été réalisé en début de semaine dernière dans les locaux, obligeant leur fermeture aux professionnels et au public. Plusieurs grandes tentes avaient alors été dressées devant l’entrée du bâtiment. Les patients y étaient reçus et orientés vers les services compétents.

Des mesures préventives

Du matériel avait été provisoirement stocké dans des camions frigorifiques afin de tuer par le froid toute punaise éventuellement présente. Les patients et professionnels avaient fait également l’objet de « mesures préventives » : port de tenue à usage unique, surchaussures, douches à la sortie, placements des vêtements dans un sac plastique hermétique…

Aucun autre foyer de punaises de lit n’a été identifié dans l’établissement, assure le CHU de Nantes.

Les punaises de lit ne présentent pas de risque infectieux et ne sont pas dangereuses pour l’homme. Elles sont seulement désagréables en raison des piqûres pouvant provoquer des démangeaisons. Elles craignent la lumière mais ont la capacité de se multiplier rapidement.