VIDEO. Nantes: De l'ambiance (et un peu de casse!) au menu de la première course de garçons de café

INSOLITE Quelque 75 serveurs et serveuses ont participé à l'événement, dont la première édition se tenait cet après-midi en centre-ville de Nantes...

Julie Urbach

— 

La course des garçons de café à Nantes
La course des garçons de café à Nantes — J. Urbach/ 20 Minutes
  • Le top départ de la première course des garçons de café a été donné vers 15h.
  • L'objectif était de réaliser, le plus vite possible et en revenant avec un plateau intact, un parcours de 1,7 km en centre-ville de Nantes.

« Oh nan, j’ai perdu ma Tourtel ! » Ce dimanche après-midi, sous un soleil radieux, quelque 75 serveurs et serveuses nantais se sont livrés à une épreuve aussi technique qu’amusante. Equipé d’un plateau d’exactement 2,358 kg, leur objectif était d’arriver le plus vite possible au bout d’un parcours de 1,7 km, sans courir, au risque d’être disqualifié.

Deuxième contrainte, les verres et bouteilles (qui n’étaient heureusement pas totalement remplis) devaient revenir intacts. Trente secondes de pénalités ont été distribuées à ceux, nombreux, qui ont perdu du liquide en route. Une minute a été rajoutée au chrono des participants qui avaient cassé un objet. « Ça glisse avec mes claquettes-chaussettes ! », crie un jeune homme, déguisé, qui manque de tout renverser.

C’est un serveur de la brasserie La Cigale qui est arrivé le premier, après avoir bouclé en à peine 15 minutes un parcours semé d’embûches. Cette première « course de garçons de café » à Nantes est partie de la place du Commerce, avant de passer dans les redoutables escaliers du passage Pommeraye. Une petite boucle a été réalisée quartier Graslin avant la descente de la rue Crébillon, jusqu’aux places Royale, puis Commerce. Les serveurs avaient deux tours à effectuer, sous les applaudissements d’un public venu nombreux.

Valoriser le métier

L’événement, organisé par les organisations professionnelles patronales GNI Grand Ouest et UMIH 44, ainsi que par l’association de commerçants Plein centre, visait aussi à informer sur les métiers du bar et du service. « C’est super sympa car ça valorise la profession, dans une ambiance vraiment détendue », juge Yoann, l’un des concurrents, qui travaille au Déjeuner sur l’Erdre.

Sa collègue, Armandine, avait pris les choses au sérieux en s’entraînant cette semaine à monter et descendre les escaliers avec un plateau garni de plusieurs pichets. Un exercice qui ne semble pas avoir suffi pour remporter le défi et participer, le week-end prochain, au concours national à Limoges. Les résultats définitifs seront connus vers 17h.

La course des garçons de café à Nantes
La course des garçons de café à Nantes - J. Urbach/ 20 Minutes