Nantes: L'île de Versailles doit passer le cap des 30 ans

LOISIRS Le jardin japonais, inauguré en septembre 1987, est l'un des sites les plus visités de la ville...

Frédéric Brenon

— 

Le jardin zen de l'île Versailles à Nantes.
Le jardin zen de l'île Versailles à Nantes. — F.Brenon/20Minutes
  • L'île de Versailles accueille plus d'un million de visiteurs chaque année.
  • Des travaux de «remise à niveau» viennent de débuter pour que le site ne perdre rien de son attractivité.

Il y a tout juste 30 ans, la mairie de Nantes inaugurait le nouveau parc urbain de l’île de Versailles, sur l’Erdre. « Il y avait eu un appel à idées pour aménager cette petite île quasiment abandonnée, raconte Jacques Soignon, directeur du service des espaces verts ( Seve) Le projet d’en faire un jardin japonais avait été retenu car il répondait bien à l’occupation du site. Il offre plusieurs scènes différentes malgré un espace restreint (1,7 ha). »

Pari réussi. Les azalées, cerisiers, érables et autres pins géants se sont parfaitement acclimatés. L’ambiance zen a très rapidement séduit les promeneurs. Au point d’être aujourd’hui, avec plus d’un million de visiteurs annuels, le deuxième parc le plus fréquenté de la ville, derrière le Jardin des plantes.

Presque trop fréquenté le week-end

« C’est calme, comme un havre de paix en centre-ville », vante Claire, venue prendre un sandwich pour le midi. « C’est endroit charmant, très photogénique. Beaucoup de jeunes mariés viennent y poser », indique une commerçante riveraine.

Un succès qui n’est pas sans poser quelques soucis. « Le week-end on se sent parfois serré dans les allées, constate Jacques Soignon. Et puis l’entretien de la végétation et des pelouses est compliqué avec autant de présence humaine. ».

La Maison de l’Erdre en travaux

Pour ne rien perdre de son attractivité, le site a également besoin d’une cure de jouvence. Des travaux de « remise à niveau » sont ainsi engagés depuis le début du mois sur la Maison de l’Erdre conçue à l’origine comme un pavillon de thé nippon.

« Il s’agit de remettre l’électricité aux normes et d’améliorer un peu la scénographie, explique Fabienne Padovani, adjointe au maire. Les aquariums resteront. On tient à ce que ce lieu d’exposition soit populaire et fréquenté par les scolaires. » L’aire de jeux, « un peu trop classique » et « pas en raccord avec le thème du Japon » devrait, elle aussi, évoluer.

Que faire de la Cocotte en verre ?

Et puis se pose la question de l’avenir de la Cocotte en verre. Ce restaurant surplombant la rivière a fermé ses portes il y a un an et demi. La ville a lancé une concertation publique pour lui trouver une nouvelle activité associative, comme pour quatorze autres lieux nantais. L’original bâtiment de la Cocotte est, de loin, celui qui intéresse le plus les participants.

La Cocotte en verre, bâtiment emblématique de l'île de Versailles à Nantes.
La Cocotte en verre, bâtiment emblématique de l'île de Versailles à Nantes. - F.Brenon/20Minutes

Des propositions de café-coworking, de galerie d’art, de serre, de mangathèque ou de lieu central pour les activités nautiques ont déjà été formulées. « Il y a beaucoup de potentiel », reconnaît Jacques Soignon qui espère que la nouvelle activité sera « en cohérence avec l’ensemble ». Un vote final aura lieu au printemps 2018.

Capitainerie et location de bateaux

Outre la Maison de l’Erdre et la Cocotte en verre, l’île abrite une capitainerie, gérant les navigations sur l’Erdre, et plusieurs activités de loisirs (location de canoës, kayak, bateaux électriques).