Nantes: L'homme qui avait tué un éducateur et poignardé son ex jugé aux assises

JUSTICE La double agression était survenue en mars 2015 sur l'île de Nantes...

F.B.

— 

Le drame s'est déroulé rue de la Tour d'Auvergne
Le drame s'est déroulé rue de la Tour d'Auvergne — J. Urbach

C’est un procès très attendu qui s’ouvre ce jeudi à la cour d’assises de Loire-Atlantique. Celui de Florin Safta, un homme de 36 ans accusé de l’assassinat d’un éducateur social et d’une tentative d’assassinat sur son ex-compagne le 19 mars 2015. La femme, aujourd’hui âgée de 40 ans, avait échappé à la mort malgré trois coups de couteau reçus en pleine rue.

Les faits se sont déroulés rue de la Tour d’Auvergne, sur l’île de Nantes. L’accusé s’était rendu dans les locaux du Service social de la protection de l’enfance, où il devait bénéficier d’un droit de visite pour sa fillette de 4 ans en présence d’un médiateur, l’éducateur spécialisé Jacques Gasztowtt.

Il s’interpose héroïquement

Armé de plusieurs couteaux et fortement alcoolisé, l’homme d’origine roumaine avait alors, d’un seul coup, attaqué son ex-compagne qu’il venait de croiser. Le travailleur social de 49 ans s’était interposé héroïquement mais avait reçu un coup fatal à la gorge.

Couteau à la main, le suspect avait ensuite poursuivi son ex-compagne dans la rue. Il avait fini par être maîtrisé par des clients devant la terrasse d’un restaurant de la place François-II.

Hommage de la profession

Deux jours après les faits, près de 600 personnes, des agents des services sociaux et de santé pour l'essentiel, s'étaient rassemblés sur les lieux du drame pour rendre hommage au travailleur social.

Florin Safta avait déjà été condamné en 2012 pour "violences conjugales". Son procès d'assises devrait durer une semaine environ.