Cyanobactéries en Loire: Un mois après le décès de plusieurs chiens, l'interdiction de pêche levée

ENVIRONNEMENT La préfecture du Maine-et-Loire indique que la situation s'est améliorée...

Julie Urbach
— 
Un homme pêche (illustration)//LODIFRANCK_1105.221/Credit:LODI Franck/SIPA/1707190818
Un homme pêche (illustration)//LODIFRANCK_1105.221/Credit:LODI Franck/SIPA/1707190818 — SIPA

C’est la fin de l’inquiétant feuilleton de l’été, dans le département. La préfecture du Maine-et-Loire a annoncé, ce mercredi, que l’interdiction de la pêche dans la Loire allait être prochainement levée. Les poissons pourront de nouveau être capturés et consommés à partir de ce samedi, après près d’un mois d’interdiction pour éviter toute intoxication.

Evolution favorable du milieu aquatique

La mesure avait été prise début août, à la suite du décès de huit chiens qui s’étaient baignés ou avaient bu dans la Loire. La présence de cyanobactéries, ces algues toxiques, avait alors été mise en évidence. Depuis, « les conditions météorologiques de ces dernières semaines, avec des précipitations et une baisse significative des températures, ont permis l’évolution favorable du milieu aquatique, notamment dans la Loire et le Louet », indique la préfecture du Maine-et-Loire.

Des consignes restent cependant de mise, comme « bien éviscérer les poissons, même les petites fritures, avant consommation » et le fait « de continuer à éviter le contact humain ou des animaux avec les zones où des amas d’algues sont encore présents ».