Cinq startups qui font la fierté nantaise

NUMERIQUE La métropole nantaise est reconnue pour sa vitalité dans le domaine du digital. La preuve…

Frédéric Brenon

— 

Benoît Jacquemont, Nicolas Dupont et Frédéric de Gombert, cofondateurs d'Akeneo.
Benoît Jacquemont, Nicolas Dupont et Frédéric de Gombert, cofondateurs d'Akeneo. — Akeneo

La 4e Digital week, le festival dédié aux cultures numériques qui débute jeudi, va une nouvelle fois mettre en lumière la vitalité nantaise dans le domaine du numérique. La réputation de la métropole n’est plus à faire, en grande partie grâce au succès de ses start-up emblématiques. Zoom sur cinq d’entre elles.

Lengow valorise les marques. Créé en 2009, Lengow a conçu des outils permettant aux enseignes de mieux exposer leurs produits sur le Web (comparateurs de prix, réseaux sociaux, places de marché…). Le savoir-faire a rapidement séduit les grandes marques et Lengow travaille aujourd’hui pour plus de 3.500 clients dont la Fnac, Sephora, Nespresso, Mango ou Conforama. Outre Nantes, la société, qui emploie 130 salariés, a ouvert des bureaux à Paris et Munich. Elle mise dorénavant « sur le développement à l’international, notamment en Chine ». Un incubateur d’entreprises est également installé dans ses locaux de la rue Viviani. « Ça permet de conserver l’excitation du lancement. On veille aussi à transmettre l’expérience. C’est ça le jeu collectif à la nantaise », explique-t-on chez Lengow.

Logo de la société nantaise Lengow.
Logo de la société nantaise Lengow. - Lengow

iAdvize aide à mieux communiquer. Fondée en 2010, iAdvize s’est donnée pour mission « d’améliorer et d’humaniser la relation client en ligne ». Sa plateforme aide l’Internaute en galère avec un achat à trouver le bon interlocuteur. Elle a notamment réussi à fédérer une communauté de particuliers passionnés prêts à répondre aux questions moyennant rétribution. Près de 2.500 sites marchands lui font confiance, dont Cdiscount, Disney, la Fnac ou Voyages SNCF. iAdvize emploie aujourd’hui 185 salariés basés sur l’île de Nantes mais aussi à Londres, Madrid et Düsseldorf. « Nous sommes très fiers d’être Nantais, on le revendique », insiste-on chez iAdvize.

Le siège d'iAdvize se situe quai François-Mitterrand sur l'île de Nantes.
Le siège d'iAdvize se situe quai François-Mitterrand sur l'île de Nantes. - iAdvize

Akeneo concurrence Excel. Né en 2013, Akeneo a mis au point un logiciel alternatif à Excel facilitant la gestion et la valorisation des données des entreprises. Un outil dont la version libre a été téléchargée près de 40.000 fois et dont la version entreprise est utilisée par plus de 150 clients parmi lesquels Samsung, Adidas, Auchan ou Universal. Akeneo a récemment effectué une levée de fonds de 11 millions d’euros pour accélérer son développement international. Elle fait travailler 85 personnes à Nantes, Boston et Düsseldorf. Et recrute en permanence. « Pour nos fondateurs qui étaient Parisiens, venir à Nantes a été un choix, autant pour la qualité de vie que pour le dynamisme qui s’exprime ici », justifie-t-on chez Akeneo.

La société Akeneo est installée place Mellinet à Nantes.
La société Akeneo est installée place Mellinet à Nantes. - Akeneo

Allovoisins dépanne et complète les revenus. Lancé en 2013 sous le nom d’Ilokyou, Allovoisins est un réseau social dont le concept est la location d’objets et de services entre particuliers. Elle fournit aux uns le matériel ou le coup de main dont ils ont besoin, aux autres un petit complément de salaire presque inespéré. Porté par le bouche-à-oreille, le succès s’est accéléré il y a deux ans avec l’entrée au capital du groupe RTL, lequel lui a assuré une meilleure visibilité. La plateforme, gérée par 15 collaborateurs installés à Rezé, revendique aujourd’hui plus de 1,3 million de membres utilisateurs et reçoit 3.000 demandes d’adhésions par mois.

Les locaux du site AlloVoisins sont installés à Rezé.
Les locaux du site AlloVoisins sont installés à Rezé. - Allovoisins

EP, la maison plus facile. Fondée en 2007, EP s’est spécialisée dans les services digitaux dans le domaine de l’habitat. Elle s’est distinguée fin 2016 par le lancement d’Izigloo, une plateforme aidant les propriétaires à mieux gérer leur maison et à trouver le bon artisan en cas de travaux. Une bourse aux chantiers est aussi proposée aux professionnels. EP emploie cinquante personnes boulevard Vincent-Gâche à Nantes. L’équipe investira des nouveaux locaux près des halles Alstom d’ici la fin d’année. « Nantes est reconnue comme une terre d’innovations. Etre installés ici nous a ouvert des portes », estiment les trois cofondateurs d’EP.

Pierre Leroy, Yann Person et Marc-Antoine Catherine, cofondateurs d'EP.
Pierre Leroy, Yann Person et Marc-Antoine Catherine, cofondateurs d'EP. - F.Brenon/20Minutes

 

+ 4 000 emplois

Plus de 4 000 emplois ont été créés dans la filière numérique depuis 2014 et le début de la démarche Nantes Tech. L’objectif des 10 000 nouveaux emplois en 10 ans est en bonne voie. La métropole nantaise héberge 22 000 emplois dans le numérique au total.