Nantes: Il partait des stations-essence sans payer car «son père travaillait chez Total»

JUSTICE Un homme de 31 ans était jugé, lundi à Nantes...

J.U.

— 

Strasbourg le 02 06 2013. Illutrastion pompe a essence. Diesel.
Strasbourg le 02 06 2013. Illutrastion pompe a essence. Diesel. — G.VARELA / 20MINUTES

Son explication est pour le moins déconcertante. Un homme de 31 ans était jugé, lundi à Nantes, pour des vols de carburant entre avril et août. Le prévenu avait pris l’habitude de remplir sa voiture et de repartir sans payer.

Les faits se sont reproduits une dizaine de fois dans des stations Total de l’agglomération nantaise, rapporte le journal Ouest-France. « Mon père travaillait chez Total », a justifié l’homme, arguant même qu’il est « l'actionnaire majoritaire » de la société…

Course-poursuite

Des arguments qui n’ont pas convaincu le tribunal, qui lui reprochait aussi une dangereuse course-poursuite, vendredi dernier vers 4 heures du matin, entre le pont Anne-de-Bretagne à Nantes et la route de Pornic. L’homme, dont la voiture était recherchée à la suite des vols d’essence, circulait à très grande vitesse et a reconnu avoir voulu « semer » les forces de l’ordre.

Il avait réussi à éviter une herse avant de terminer sa route par un tête-à-queue. Un fonctionnaire de police avait été blessé. Le prévenu a écopé d’une peine de huit mois de prison avec sursis. Son permis a été suspendu pour un an, et sa voiture a été confisquée.