FC Nantes: Après les crampons, Olivier Thomas se met aux pointes

ATHLETISME L’ancien défenseur du FC Nantes gère aujourd’hui la carrière des meilleurs athlètes tricolores…

Charles Guyard

— 

Bosse, Hautcoeur, Blin (joueur de Toulouse), Thomas et Vicaut.
Bosse, Hautcoeur, Blin (joueur de Toulouse), Thomas et Vicaut. — O.T
  • Olivier Thomas a décroché sa licence d’agent d’athlètes en 2015.
  • Associé à Kévin Hautcoeur, il s’occupe notamment de Bosse et de Vicaut.

Quel rapport entre Pierre de Coubertin, Olivier Thomas et Kevin Hautcoeur ? Sauf le sport, pas grand-chose, a priori. Et pourtant, si le second travaille aujourd’hui avec le troisième, c’est (un peu) grâce au premier ! Pour avoir imposé le français comme langue officielle des instances mondiales, le baron a en effet bien facilité la tâche de l’ancien défenseur du FC Nantes pour décrocher sa licence internationale d’agent d’athlètes en 2015, à Londres.

« Je le remercie car en anglais, avec toutes les subtilités du règlement à connaître, cela n’aurait pas été évident », sourit l’ex Canari qui, depuis deux ans, en plus des stades de foot qu’il fréquente toujours assidûment (il est déjà agent de joueurs depuis 2012), a donc ajouté les pistes d’athlétisme comme destinations favorites sur son GPS, comme le Parc des sports du Lac de Maine à Angers où il était samedi pour le DécaNation (où la France a terminé deuxième derrière les USA).

Projet Elite, mal vu en haut lieu 

Là-bas, il a retrouvé son associé, Kevin Hautcoeur, dont il a fait la connaissance par l’entremise de son frère, Yohan Hautcoeur, quand les deux joueurs évoluaient ensemble au Mans entre 2002 et 2007. A l’époque, Kevin, lui, était le spécialiste français du 800m mais nourrissait déjà l’ambition de bousculer le système établi : alléger le sportif de tous ses soucis pour en faire l’acteur numéro un de sa réussite. Cette nouvelle équation, qui place certains coachs historiques au second plan, voire sur la touche, fait grincer des dents à la Fédération. « Kévin était fantastique quand il courait et c’est devenu le diable quand il a souhaité accompagner les athlètes », raconte son associé.

Le perchiste Axel Chapelle, Jimmy Vicaut puis Pierre-Ambroise Bosse, entre autres, sont séduits et intègrent Projet Elite, structure qui gère également une dizaine de footballeurs. Pour Olivier Thomas, c’est la consécration. D’autant plus que l’histoire devrait prendre encore de l’ampleur avec l’organisation des JO 2024, qui sera, sauf surprise, attribuée à Paris cette semaine. « C’est fantastique, il y aura plus d’exposition pour les athlètes ». Et sans doute aussi, un peu, pour leur conseiller.