Nantes: Un salarié se tue, écrasé par un sac de semoule, dans l'usine Tipiak

FAITS DIVERS L'homme a été victime de la chute d'un sac de marchandises...

F.B.
— 
L'usine Tipiak de Saint-Aignan-de-Grandlieu, près de Nantes.
L'usine Tipiak de Saint-Aignan-de-Grandlieu, près de Nantes. — Google maps

Journée tragique mardi au sein de l’usine Tipiak à Saint-Aignan-de-Grandlieu, au sud de Nantes. Un salarié a trouvé la mort, vers 8h, victime de la chute accidentelle d’un lourd chargement de marchandises. Dépêchés sur place, les secours n’ont pu réanimer le trentenaire. Une cellule de soutien psychologique a été ouverte pour les employés.

Un sac d’une tonne

D’après les premiers éléments de l’enquête de gendarmerie, un sac de semoule pesant une tonne environ serait tombé sur la victime. Les circonstances précises de l’accident restent toutefois à éclaircir.

Installée dans la zone industrielle jouxtant l’aéroport Nantes-Atlantique, l’usine Tipiak Epicerie conçoit des plats cuisinés à base de céréales.