En Pays de la Loire, le tourisme urbain s'en sort le mieux

ECONOMIE Les professionels du secteur sont très satisfaits de la saison estivale 2017...

Frédéric Brenon
— 
Terrasses de cafes situees place du Bouffay
Terrasses de cafes situees place du Bouffay — SIPA
  • L'été a été très positif sur le plan touristique dans les villes, surtout dans les restos et hôtels.
  • La clientèle étrangère est en net progrès.

Les villes sont les grandes gagnantes de l’été 2017. C’est ce qui ressort du bilan touristique en région Pays de la Loire dévoilé hier par les professionnels du secteur. Pour 71 % des acteurs travaillant en milieu urbain interrogés, la saison a été égale ou supérieure à l’an passé. Une embellie particulièrement ressentie dans les hôtels et la restauration. La clientèle étrangère, réputée plus dépensière, y serait en nette progression, que ce soit pour un séjour ou une excursion à la journée.

Une offre plus diverse en ville

Nantes et Angers, grâce à leur patrimoine culturel, Saumur, grâce à ses troglodytes et son vignoble, Le Mans, célèbre mondialement pour son circuit automobile, et, Saint-Nazaire, aidé par son accès maritime, sont les villes qui ont le plus attiré.

La place du Bouffay, à Nantes.
La place du Bouffay, à Nantes. - S.Salom-Gomis/Sipa

Pourquoi ? « Contrairement au littoral, la diversité d’offres et d’animations proposée par les villes les rend attractives même quand le beau temps est moins au rendez-vous, explique Cécile Onillon, responsable de l’observatoire régional du tourisme. La desserte en train, la multimodalité des transports, est aussi un atout qui compte pour de plus en plus de visiteurs, notamment les cyclotouristes. Enfin, l’offre d’hébergements urbains est bien mieux adaptée au développement des courts séjours et aux réservations de dernière minute. »

 

En dehors des villes, à peine mieux que l'an passé

Après plusieurs années difficiles (météo, impact de la menace terroriste), l’été 2017 est jugé « globalement satisfaisant» pour les 4 500 profesionnels interrogés par l’observatoire régional du tourisme des Pays de la Loire. Le locatif (gîtes, meublés, villages de vacances) enregistre une fréquentation en hausse grâce à « un beau printemps qui a boosté les réservations ». Les gérants de lieux de visite et de loisirs observent aussi du progrès. Même constat pour les restaurateurs, en particulier les tables gastronomiques.

Le bilan est plus contrasté, en revanche, pour les campings et hôtels du littoral, pénalisés par une météo décevante à partir de fin juillet. Le panier de dépenses moyen est stable. Le retour des touristes étrangers est relevé dans presque tous les secteurs. Les Britanniques étant les plus nombreux, devant les Espagnols, les Allemands et les Néerlandais.