Nantes: En une matinée, trois saisies de cannabis au parloir et quatre femmes arrêtées

FAITS DIVERS Ce dimanche, environ 50g de résine de cannabis ont été découvert par les surveillants de la maison d'arrêt de Nantes...

J.U.

— 

Illustration d'un parloir de la nouvelle maison d'arrêt de Nantes.
Illustration d'un parloir de la nouvelle maison d'arrêt de Nantes. — Fabrice ELSNER/20 MINUTES

Ce dimanche matin n’a pas été de tout repos pour les agents pénitentiaires de la maison d’arrêt de Nantes. En à peine deux heures, trois femmes ont été interpellées pour introduction de produits stupéfiants en milieu carcéral, rapporte la police.

La première, âgée de 44 ans, a été interpellée avec sa belle-sœur peu après 11h, continue la police. Trois sachets, contenant près de 30g de cannabis, étaient dissimulés dans son « pli fessier ».

Pour un fils et pour un petit-ami

Vers 12h40, deux autres femmes ont été arrêtées. La première, une quadragénaire, tentait d’offrir 11g de cannabis à son fils détenu. La seconde, âgée de 19 ans, en avait caché un morceau emballé (17g) dans sa culotte. Elle aurait remis la drogue à son petit ami, à qui elle rendait visite.

Les trois visiteuses (l’accompagnatrice de la première femme a été libérée sans poursuite) ont été convoquées devant le tribunal pour la fin du mois de janvier.