Voyage à Nantes: Le toboggan géant du château reviendra l'année prochaine

TOURISME Malgré plusieurs couacs, le toboggan géant sera de nouveau accessible, après avoir été « transformé et rallongé »…

Julie Urbach

— 

Le toboggan éphémère du Voyage à Nantes.
Le toboggan éphémère du Voyage à Nantes. — F.Brenon/20Minutes
  • Le directeur du Voyage à Nantes a annoncé, jeudi, que l’installation serait reconduite l’été prochain, avec quelques adaptations.
  • Près de 30.000 glissades ont été enregistrées lors du VAN 2017.

Il en a amusé certains, et causé pas mal de frayeurs à d’autres. « Paysage glissé », le toboggan du château des Ducs et attraction phare de l’ édition 2017 du Voyage à Nantes, sera de nouveau accessible au public l’été prochain, comme prévu, a annoncé ce jeudi après-midi Jean Blaise, le directeur du VAN. L’installation, de 50 m de long, sera « transformée et rallongée » pour qu’elle soit « plus tranquille et opérationnelle », a-t-il précisé. Le public pourrait cette fois en profiter sur une période plus longue que celle des deux mois du Voyage à Nantes 2018.

Le toboggan éphémère du Voyage à Nantes.
Le toboggan éphémère du Voyage à Nantes. - F.Brenon/20Minutes

Modifications à apporter

Il faut dire que malgré le retard à l’ouverture, les différentes périodes d’interruption en raison des conditions climatiques, les quelques bobos qu’il a causés, et les consignes strictes de sécurité, le succès a tout de même été au rendez-vous. Exactement 28.642 glissades ont été comptabilisées. « On veut que ce toboggan soit pérenne car c’est une très belle installation et que c’est un jeu, continue Jean Blaise. Nous avions fait les études nécessaires, mais il ne faut pas oublier que c’est un prototype. »

>> A lire aussi : Après des débuts ratés, le toboggan géant attire la foule

Le toboggan, fermé depuis dimanche dernier, restera donc un moment accroché aux remparts, le temps que les équipes du VAN et les architectes puissent étudier les modifications à apporter. L’objectif est notamment que la vitesse de la glissade soit la plus constante possible. « Les gens en jean descendaient moins bien que ceux vêtus d’un pantalon plus fin », constate Jean Blaise. La chaleur, qui rendait la cuve très glissante, a aussi causé plusieurs périodes de fermeture. Un autre problème à résoudre.

 

Micr'home pourrait rester

Une autre installation du VAN 2017 pourrait devenir pérenne. Le directeur du Voyage à Nantes a annoncé que Micr'home, ce petit appartement logé entre deux bâtiments (que l'on pouvait louer à la nuit), pourrait rester en l'état. «Tous les commerçants de la rue veulent le garder, indique Jean Blaise. Il va falloir intervenir dessus et l'améliorer mais pour l'instant, on la maintient.»