Angers: Plus d’un millier d’arbres abattus pour la future ligne de tramway

URBANISME La ville, qui accueillera une deuxième ligne de tram en 2022, a pourtant reçu cette année le titre de ville la plus verte de France...

J.U.

— 

Illustration de la ville d'Angers
Illustration de la ville d'Angers — JS Evrard/ SIPA

C’est la ville la plus verte de France, mais elle comptera bientôt 1.300 arbres de moins. A Angers, la polémique monte chez certains riverains qui voient les tilleuls et autres érables tomber les uns après les autres. En cause, l’arrivée d’une deuxième ligne de tramway, reliant la ville d’est en ouest, qui doit entrer en service en 2022. Les travaux préparatoires se sont intensifiés depuis cet été, et les élagueuses sont de sortie, rapporte France 3.

Un autre parcours

Si le site Internet du projet assure que « les alignements d’arbres sont préservés autant que possible », des riverains font part de leur « désolation ». Et certains élus de l’opposition semblent même regretter le tracé qui a été choisi. Interrogé par le journal Ouest-France, le conseiller municipal Vincent Lelong (EELV) assure qu’un autre parcours était possible, « moins impactant pour les arbres ».

En attendant, la métropole assure que tous les végétaux seront remplacés, et replantés le long des 10 km de la future ligne B du tramway. Un engagement pour répondre à une réserve émise par la commission d’enquête publique de ce chantier à 245 millions d’euros.