FC Nantes: Préjuce Nakoulma claque la porte entrouverte par Claudio Ranieri

FOOTBALL Vers un bras de fer entre l'attaquant burkinabé et le FCN?...

David Phelippeau

— 

L'attaquant Préjuce Nakoulma.
L'attaquant Préjuce Nakoulma. — JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
  • Mécontent de son temps de jeu, Nakoulma veut quitter Nantes.
  • Selon Ouest-France, Nice et Saint-Etienne auraient déjà fait des offres pour l'attaquant burkinabé.

Préjuce Nakoulma, non titularisé depuis deux rencontres, veut quitter le FC Nantes. Mercredi midi, l’entraîneur nantais Claudio Ranieri n’avait pas pris de pincettes pour évoquer ce dossier. « Si quelqu’un n’est pas content, la porte est ouverte. Je préfère un jeune très motivé qu’un joueur avec expérience sans motivation… »

>> A lire aussi : «Si quelqu'un n'est pas content, la porte est ouverte...», Ranieri s'adresse à Nakoulma

Ce jeudi midi, le sujet Nakoulma (absent de la séance d’entraînement) est revenu sur le tapis. Le technicien italien a semblé vouloir renouer le dialogue avec son joueur. « Je comptais beaucoup sur lui. Je lui ai dit : "J’attends davantage de toi car tu es un grand joueur !" Il prend l’argent à la fin du mois donc il doit donner le maximum. Son comportement est bon, parce que c’est un bon garçon. Je veux voir ses qualités, parce que je pense qu’il a de grandes qualités. Mais la motivation est basse. Je veux un joueur qui veut gagner, avec de la gnaque, du cœur. » Avant d’entrouvrir la porte à son attaquant : « Je crois en Préjuce, mais je veux plus. S’il donne plus, il aura l’opportunité de jouer… »

Il ne rejouera plus sous le maillot nantais

Dans le clan du joueur, il est hors de question de faire machine arrière. Nakoulma veut faire ses valises très rapidement. « Préjuce va quitter Nantes cette semaine, a expliqué, ce jeudi matin, à 20 Minutes, son agent. Il va terminer son contrat plus tôt que prévu et partir libre. » Sachant toutefois que le joueur appartient au FC Nantes et ce jusqu’en juin 2019.

>> A lire aussi : Avec Nakoulma, les Canaris ont désormais un nouveau «président»

Un bras de fer pourrait donc débuter entre les deux parties. D’un côté, le FCN souhaite logiquement récupérer une indemnité de transfert pour un joueur qui a inscrit six buts en une dizaine d’apparitions la saison dernière. De l’autre côté, Nakoulma (arrivé libre en janvier dernier) et son représentant sont pressés de trouver un point de chute avant le 31 août prochain et pourraient envisager une résiliation de contrat si un transfert ne se réalisait pas avant la fin du mercato. Selon Ouest-France, Nice et Saint-Etienne ont déjà formulé une offre pour le Burkinabé.