Endetté, il organise son propre kidnapping pour récupérer la rançon

FAITS DIVERS Un jeune de Loire-Atlantique, accompagné de ses créanciers, a tenté de piéger des amis dans le Morbihan...

F.B.

— 

Illustration gendarmerie
Illustration gendarmerie — LODI FRANCK/SIPA

Il devait près de 500 euros à trois hommes. Une dette contractée en échange de stupéfiants. Un jeune homme originaire de Loire-Atlantique a eu l’idée d’organiser son propre enlèvement pour soutirer de l’argent à son entourage. L’histoire, rocambolesque, est racontée par Ouest-France ce jeudi.

Dans l’incapacité de régler sa dette, ce Ligérien, âgé de 20 ans, a soumis son plan à ses trois créanciers. Le projet était de se rendre à Ploërmel, dans le Morbihan, afin d’annoncer le kidnapping à des amis et exiger une rançon de 500 euros en retour.

Il dit aux gendarmes qu’il est parvenu à s’échapper

La fine équipe s’en va donc dans le Morbihan, conduite par le faux kidnappé. Problème, sur place, les jeunes colocataires, sollicités sous la menace d’une arme, n’ont pas de quoi payer la rançon. Les trois ravisseurs, toujours accompagnés du jeune endetté, retournent donc en Loire-Atlantique sans argent, mais en ayant tout de même pris soin de voler deux motos et un téléviseur.

Alertée, la gendarmerie part à leur recherche. Le faux kidnappé tente alors de calmer le jeu et prévient les gendarmes qu’il est parvenu à s’échapper. Mais l’enquête se poursuit.

Les enquêteurs mettront finalement dix jours à établir la vérité. Les quatre hommes ont été interpellés en Loire-Atlantique. Ils comparaîtront devant le tribunal correctionnel de Vannes en fin d’année.