FC Nantes: «Si quelqu'un n'est pas content, la porte est ouverte...», Ranieri s'adresse à Nakoulma

FOOTBALL L’attaquant nantais mécontent de ne plus être titulaire depuis deux matchs a demandé à quitter le club…

David Phelippeau

— 

L'attaquant Préjuce Nakoulma.
L'attaquant Préjuce Nakoulma. — JEFF PACHOUD / AFP
  • Pas titulaire contre Marseille et Troyes, Nakoulma n’est même pas entré en jeu.
  • Le FC Nantes vient de recruter un autre attaquant Kalifa Coulibaly.

Six mois et puis s’en va ? Préjuce Nakoulma, l’attaquant burkinabé (30 ans), vit un début de saison compliqué. Depuis deux rencontres (Marseille et Troyes), il n’est pas entré en jeu une seule seconde. « Je vis mal ce début de championnat car nous avons perdu deux matchs, avait expliqué, jeudi dernier, en conférence de presse, celui qui est arrivé en janvier dernier sous l’ère Conceição. Je le vis mal également d’un point de vue personnel… » L’attaquant, auteur de six buts en une dizaine d’apparitions la saison dernière, avait ajouté : « Tout le monde peut être sur le banc. Le coach sait ce qu’il fait. Ce n’est pas à moi de critiquer ses choix. »

>> A lire aussi : La nouvelle mascotte du FC Nantes, plagiat d'un personnage de dessin animé?

Un discours de façade évidemment car le joueur, qui a un caractère bien affirmé, n’accepte absolument pas sa situation de remplaçant. Après le match contre l’OM (0-1) il y a quinze jours, il avait montré ostensiblement des signes d’agacement car il n’était pas entré en jeu. Rebelote samedi à Troyes (0-1). A tel point que le joueur a demandé à sa direction de quitter le club alors qu’il est sous contrat jusqu’en 2019.

« Si quelqu’un n’est pas content, la porte est ouverte, a lancé, ce mercredi midi, en marge de la présentation de l’attaquant Kalifa Coulibaly, l’entraîneur Claudio Ranieri lorsque le dossier Nakoulma a été abordé […]. Je préfère un jeune très motivé qu’un joueur avec expérience sans motivation… »

Franck Kita, directeur général délégué du FCN, n’a pas confirmé les envies d’ailleurs de l’attaquant burkinabé, mais ne les pas infirmées non plus. En début de semaine, aucune offre n’était a priori encore arrivée pour Nakoulma.

>> A lire aussi : FC Nantes: «Je ne suis pas un Messi ou un Ronaldo», Nakoulma préfère ne pas trop se survendre