Nantes: Mais où est passé le fameux trident de la fontaine, place Royale?

PATRIMOINE Invisible depuis dix ans, le trident brandi par la déesse Amphitrite était régulièrement volé par des plaisantins…

Frédéric Brenon

— 

La statue Amphitrite, au sommet de la fontaine de la place Royale.
La statue Amphitrite, au sommet de la fontaine de la place Royale. — F.Brenon/20Minutes

Vous l’aurez sans doute remarqué, la statue qui domine la fontaine de la place Royale semble tendre le bras (et le doigt) vers le ciel. Ne cherchez pas une signification à ce geste. En fait, la déesse de la mer Amphitrite, qui représente ici la ville de Nantes, ne désigne rien de particulier, c’est juste qu’il lui manque un objet normalement tenu par sa main droite : le trident de Neptune.

La fontaine de la place Royale et son fameux trident, en 2007 à Nantes.
La fontaine de la place Royale et son fameux trident, en 2007 à Nantes. - P.Jean/Archives de Nantes

Cette longue fourche symbolisant le dieu Poséidon, dont Amphitrite est l’épouse selon la mythologie grecque, était présente au sommet de la fontaine depuis sa création en 1865 par le sculpteur Daniel Ducommin. Mais l’objet, qui était régulièrement volé par des plaisantins, a disparu il y a près de dix ans. Où est-il maintenant ?

Voler le trident, un véritable sport local

Selon la mairie de Nantes, il n’a pas réellement disparu. Le trident original est « actuellement conservé dans les réserves du musée d’Histoire de Nantes ». Sa réinstallation n’est pas prévue « afin de ne pas provoquer les défis d’aller le récupérer, ce qui d’une part est dangereux pour la personne et, d’autre part, pour la statue ».

>> A lire aussi : Nantes: Une petite sœur pour la place Royale

Pour mieux comprendre la méfiance de la municipalité, il faut savoir que le vol du trident était devenu un véritable sport local depuis la première initiative d’un étudiant contestataire en 1968. Par crainte de perdre l’original, plusieurs copies en bois avaient été produites par les ateliers municipaux. « Quelques fois le trident restait en place plusieurs mois, d’autres fois il était volé au bout d’une semaine voire une journée, raconte-on à la ville de Nantes. Le record fut de quelques heures seulement après avoir été réinstallé… ».

La fontaine de la place Royale et son fameux trident, en 2007 à Nantes.
La fontaine de la place Royale et son fameux trident, en 2007 à Nantes. - P.Jean/Archives de Nantes

Pourquoi il ne sera pas réinstallé

A la fin des années 90, des techniciens chargés de restaurer la statue avaient pourtant fixé solidement le fameux trident à l’édifice, mais il avait malgré tout été dérobé et la main d’Amphitrite avait été cassée au passage. Au total, plusieurs dizaines de tridents en bois ont dû être remplacées jusqu’au réaménagement de la place Royale en 2007.

« Désormais, c’est logistiquement plus compliqué d’intervenir sur les parties hautes de la fontaine car la nouvelle réglementation impose aux agents d’utiliser une nacelle. Donc ce serait plus contraignant aujourd’hui de devoir remettre un trident régulièrement en place comme le faisaient les agents à l’époque », justifie la ville.