Vendée: Deux cyclistes piégés par la marée au passage du Gois

FAITS DIVERS Les deux imprudents se sont engagés sur la route sumbersible malgré les avertissements...

F.B.
— 
Le passage du Gois est submergé par la mer à marée haute.
Le passage du Gois est submergé par la mer à marée haute. — F.Perry/AFP

Régulièrement, des touristes se font piéger par l’océan sur le passage du Gois (Vendée). Cette route pittoresque, qui relie Beauvoir-sur-mer à l’île de Noirmoutier, a en effet la particularité d’être submergée à marée haute.

L’histoire s’est répétée mardi après-midi avec, cette fois, deux cyclistes pourtant originaires de la commune voisine de la Barre de monts. Malgré les nombreux panneaux d’avertissement et signaux lumineux, les deux imprudents ont pensé qu’ils pourraient parcourir les 4,1 km du passage plus vite que la marée montante, rapportent France Bleu et Ouest-France.

Gros moyens de secours

Mauvais pari : l’eau a été plus rapide et les deux hommes n’ont eu d’autre choix que de se réfugier sur un pylône refuge. Deux bateaux et une dizaine de pompiers ont été déployés pour les secourir.

Sains et saufs, les cyclistes, âgés de 31 et 41 ans, ont été quittes pour une sévère mise au point à la gendarmerie. Leurs vélos, quant à eux, ont été emportés par la mer.

>> A lire aussi : Noirmoutier: Piégés par la mer sur le passage du Gois, une dizaine de pèlerins refuse de l’aide