FC Nantes: Transféré en Grèce, Gillet accuse Ranieri

FOOTBALL Le milieu de terrain belge a finalement signé à l'Olympiakos Le Pirée...

F.B.

— 

Le milieu de terrain belge Guillaume Gillet.
Le milieu de terrain belge Guillaume Gillet. — LOIC VENANCE / AFP

C’est désormais officiel. Guillaume Gillet, le milieu de terrain récupérateur du FC Nantes, quitte les bords de l’Erdre pour la Grèce. Le Belge, 33 ans, jouera sous les couleurs de l’Olympiakos du Pirée, club avec lequel il s’est engagé pour deux saisons. Il était arrivé en décembre 2015 chez les Canaris.

Guillaume Gillet s’est fendu d’un communiqué étonnant pour justifier son départ auprès des supporters nantais. Après avoir remercié le président Waldemar Kita, il reproche principalement au nouvel entraîneur Claudio Ranieri de ne pas l’avoir titularisé dimanche lors de la première journée de Ligue 1 à Lille (0-3).

Le Belge avait pourtant exprimé depuis plus d’un mois son désir de rejoindre l’Olympiakos où un bon contrat l’attendait et où la perspective de pouvoir jouer la Ligue des Champions était aguichante.

« Je m’excuse auprès de Papa Kita »

« Je remercie l’Olympiakos pour l’effort financier consenti pour payer le transfert d’un joueur de mon âge, explique-t-il dans un communiqué. Je remercie également le FC Nantes d’avoir finalement et contre la volonté des dirigeants accepté mon départ. Je souhaite surtout m’excuser publiquement auprès de Papa Kita de l’avoir déçu, de l’avoir pousser à accepter mon transfert et de lui donner l’impression de quitter le navire sur lequel il m’a accueilli avec un respect unique dans le milieu du foot à un moment où il avait peut être besoin de moi. Président, vous êtes une personne de parole, parfois difficile, souvent attachant mais surtout un grand dirigeant pour votre club. »

« Je ne peux pas accepter de m’asseoir sur le banc de touche »

Le Belge se montre beaucoup plus critique pour conclure. « Connaître le banc de touche à Lille ce dimanche a été un signal clair et radical de la part de Monsieur Ranieri que je ne peux pas à mon âge accepter. J’ai joué 100 % des matchs à Nantes depuis mon arrivée et en tant que compétiteur je ne peux pas accepter de m’asseoir sur le banc de touche. Le choix de M. Ranieri a été déterminant dans ma décision de quitter le club. Je souhaite le meilleur au FC Nantes pour le futur. »