Pornic: Il appelle les gendarmes pour qu'ils le raccompagnent après sa soirée en boîte

BIEN ESSAYE Ils l'ont finalement raccompagné en garde à vue...

J.S.-M.
— 
Une voiture de gendarmerie (illustration).
Une voiture de gendarmerie (illustration). — Konrad K. / SIPA

C’était la brillante idée du vendredi soir. Un trentenaire a appelé les gendarmes, vendredi, à la sortie d’une boîte de nuit de Pornic, rapportent Ouest-France et Presse Océan. Il affirmait être encerclé par une dizaine d’hommes armés de couteau.

Il a tout inventé

Arrivés sur place, les militaires comprennent que l’homme voulait en fait… qu’ils le raccompagnent chez lui. Et qu’il a tout inventé.

Le ton monte et un ami du fêtard s’en mêle. Les deux hommes ont été interpellés pour menace, outrage et rébellion. Ivres, ils ont passé la nuit en garde à vue. Ils seront jugés en octobre.