Nantes : La présence du botulisme suspectée dans le lac Beaulieu

ENVIRONNEMENT Des dizaines d’animaux morts ont été retrouvées aux abords du lac situé à Couëron…

Mikaël Libert
— 
Le lac de Beaulieu, à Couëron.
Le lac de Beaulieu, à Couëron. — Google maps

Le lac de Beaulieu, à Couëron, près de Nantes a été interdit d’accès à la population après la découverte de plusieurs dizaines d’animaux morts depuis deux semaines. Selon France 3, la bactérie du botulisme est évoquée comme responsable de l’hécatombe.

Analyses en cours

Sur la seule journée du 11 juillet, ce ne sont pas moins de 40 cadavres d’oiseaux qui ont été découverts aux abords du lac. C’est vraisemblablement suite au manque d’eau, dû à la sécheresse, qu’une bactérie mortelle a pu se développer dans l’eau. La maire de la commune évoque la bactérie du botulisme. Néanmoins, des analyses sont en cours pour déterminer avec certitude l’origine de toutes ces morts de poissons et d’oiseaux.

S’il s’agit effectivement du botulisme, il faudra ensuite en déterminer le type. On en dénombre actuellement sept, dont quatre sont susceptibles d’affecter l’homme. Dans ses formes avancées, l’infection peut engendrer une insuffisance respiration potentiellement mortelle.

Mesures d’interdiction

En attendant, la ville de Couëron a pris des mesures d’interdiction de toutes les activités liées au lac, comme le nautisme ou la pêche, jusqu’à nouvel ordre. Ce sont les chasseurs du coin qui ont été chargés de ramasser les cadavres.

Une opération de vidage du lac avait été prévue avant la découverte du phénomène. Les autorités sanitaires vont donc profiter de l’occasion pour mener des analyses plus poussées, notamment au niveau de la vase présente au fond du lac.