Noirmoutier: Piégés par la mer sur le passage du Gois, une dizaine de pèlerins refuse de l’aide

SECURITE Ils s'étaient engagés sur la route qui relie l'île de Noirmoutier au continent, et se sont retrouvés pris par la montée des eaux...

M.B.

— 

Carte de localisation de l?île de Noirmoutier
Carte de localisation de l?île de Noirmoutier — Ide

Trente-sept personnes qui s’étaient engagées dans une « marche spirituelle » sur le passage du Gois, la fameuse route qui relie l’île de Noirmoutier (Vendée) au continent, ont été piégées par la montée des eaux, mercredi en fin de matinée, indique Ouest-France.

De l’eau jusqu’au bassin

Six centres de secours vendéens sont intervenus pour sauver les marcheurs. Certains pélerins sont revenus rapidement sur la côte. Mais une dizaine d’entre eux ont toutefois décidé de continuer la marche, et se sont retrouvés avec de l’eau jusqu’au bassin. Obstinés, ils ont décliné toute aide afin de pouvoir terminer leur périple.

A force de persuasion, les secours ont fini par les ramener sur terre, vers 12 h 30. « Cela aurait pu devenir très sérieux compte tenu des conditions météorologiques, avec le vent et les très forts courants », déplore le maire de Beauvoir, Jean-Yves Billon, dans les colonnes de Ouest-France.