Nantes: L'hébergeur Internet OVH annonce son arrivée et va recruter 100 personnes

NUMERIQUE Le leader de l'hébergement web promettait son implantation à Nantes depuis trois ans...

J.U.

— 

Roubaix, le 3 mars 2010. Les locaux de la société OV
Roubaix, le 3 mars 2010. Les locaux de la société OV — M.LIBERT/20 MINUTES

Elle était attendue à Nantes depuis longtemps. La société d’informatique OVH vient d’annoncer son arrivée dans la Cité des ducs « avant la fin de l’année ». Le leader européen de l’hébergement web, dont les bureaux seront installés quartier Euronantes, s’apprête à recruter 100 personnes en 18 mois. L’annonce a été faite par son PDG Octave Klaba dimanche sur Twitter.

Début 2014, OVH avait créé le buzz en mettant en concurrence Rennes et Nantes quant à son futur lieu d’implantation. Les acteurs du web et institutionnels de ces deux villes s’étaient alors prêtés au jeu avec une importante campagne virale. OVH n’avait pas voulu faire de jaloux en choisissant dans un premier temps Rennes, puis Nantes, où il avait promis de s’installer rapidement. La société, basée à Roubaix et qui compte 1.500 salariés dans le monde entier, s’est finalement fait attendre trois ans.

>> A lire aussi : Année record pour l'installation de nouvelles entreprises à Nantes-Saint-Nazaire

Objectif 10.000 nouveaux emplois à Nantes

La Cité des ducs ne l’a pas attendue pour se développer. Elle a d’ailleurs été plusieurs fois désignée comme la ville la plus dynamique en matière de créations d’emplois dans le numérique. En 2013, au lancement de la French Tech, le territoire comptait 28.000 emplois salariés dans le secteur. La métropole s’est fixée comme objectif la création de 10.000 postes de plus, en dix ans. La dynamique est déjà en marche.