Nantes: Deux incendies à l'hôpital Saint-Jacques, un patient soupçonné

FAITS DIVERS Les faits ont eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi...

David Phelippeau

— 

L'hôpital Saint-Jacques au sud de Nantes.
L'hôpital Saint-Jacques au sud de Nantes. — Google Map
  • Il y a eu deux incendies coup sur coup dans l'établissement nantais dans la nuit de jeudi à vendredi
  • Un patient, un homme de 47 ans, est soupçonné 

Gros bazar dans la nuit de jeudi à vendredi à l’hôpital Saint-Jacques au sud de Nantes. Jeudi soir, les pompiers ont été appelés pour deux départs de feu dans l’établissement nantais, selon la police. Un homme de 47 ans, patient de l’unité psychiatrique, est soupçonné d’être à l’origine de ces deux incendies. 35 personnes au total ont dû être évacuées.

Il était pourtant en chambre d’isolement

Jeudi soir, un patient est très agité et énervé. Il appelle à plusieurs reprises le commissariat de Nantes pour de fausses alertes à la bombe. Ensuite, il met le feu à sa chambre et la détruit complètement. 18 personnes sont alors évacuées. Dans la foulée, alors que l’individu est placé en chambre d’isolement, il réussit toutefois à mettre le feu à son matelas. 17 autres personnes sont obligées de quitter les lieux.

Au total, 33 patients sont relogés dans diverses unités du CHU. Deux personnels ont inhalé de la fumée, mais leur état n’inspire aucune inquiétude.

Selon France Bleu Loire Océan, la direction du CHU a expliqué qu’une « cellule médico-psychologique » avait immédiatement été mise en place pour accompagner les patients et les professionnels. Une cellule de crise a aussi été lancée.