FC Nantes: La trajectoire (très) sinueuse du Belge Joris Kayembe

FOOTBALL Il est la première recrue des Canaris…

David Phelippeau

— 

Le Belge Joris Kayembe.
Le Belge Joris Kayembe. — D.P. / 20 minutes
  • A 18 ans, alors qu'il est sur le point de signer pro au Standard, il est emmené à Porto par Lucien D'Onofrio, ancien agent
  • Chez les Dragons, il ne jouera jamais avec l'équipe fanion, mais jouera en réserve

Nantes ne voulait pas de lui. Lui ne souhaitait pas nécessairement venir. Mais, Joris Kayembe est pourtant bien la première recrue des Canaris de ce mercato estival. Le Belge de 22 ans, qui appartenait au FC Porto, a été intégré dans la transaction liée au départ de Sergio Conceição vers les Dragons. Une arrivée un peu atypique qui n’est pas sans rappeler son départ du Standard de Liège en 2013.

>> A lire aussi : FC Nantes: Gillet «intransférable», un huissier pour Harit et Jawad El Yamiq ne viendra pas

D’Onofrio l’embarque à Porto…

« Il est parti par la petite porte, se souvient Kevin Sauvage, journaliste sportif à la Dernière Heure. Il avait rendez-vous pour signer son premier contrat pro, mais Lucien D’Onofrio [ancien agent], qui avait quitté le club deux ans auparavant, l’a appelé et l’a emmené à Porto… » Un scénario confirmé par le directeur sportif du Standard de l’époque, Jean-François De Sart. « On croyait beaucoup en lui, regrette ce dernier. Il s’était fait les croisés quelques mois avant, mais on lui avait quand même proposé un contrat professionnel… Il était certes libre, mais on avait un accord verbal. »

Les mots ne suffiront pas. D’Onofrio, ancien agent défavorablement connu des instances du foot européen (et proche de… Conceição), embarque son petit protégé de 18 ans chez les Dragons. « C’est toujours très décevant quand vous croyez en un jeune joueur et que le contrat est prêt à être signé et que vous apprenez qu’il est transféré ailleurs, souffle encore aujourd’hui De Sart. C’était un bon joueur belge. Je suis certain qu’il aurait réussi à atteindre le groupe pro du Standard. »

>> A lire aussi : FC Nantes: Les dessous de la séparation entre Sergio Conceição et Waldemar Kita

Porto condamné à régler les droits de formation au Standard

De Sart, qui l’a perdu de vue depuis quatre ans, se souvient des « qualités techniques » du joueur, « de sa capacité à éliminer balle au pied » et « de sa polyvalence ». Ailier de formation, Kayembe, le gaucher, préfère jouer à droite, mais a évolué à quasiment tous les postes : « 6 ou 8 au Standard », selon De Sart, ailier très offensif puis replacé latéral gauche avec les espoirs belges. L’ancien directeur sportif garde un goût amer de ce départ subi, mais n’en rajoute pas non plus : « Ce n’était pas très clair, mais c’est le milieu… » Trois ans plus tard, Porto sera condamné par la Fifa à verser 190.000 euros d’indemnités de formation au club belge… Le Standard ayant réussi à prouver avec un mail qu’il avait bien proposé un contrat à Kayembe !

>> A lire aussi : FC Nantes: «On est un peu comme des gosses de voir un coach comme Ranieri ici», avoue Rongier

Il a montré ses qualités, mais en réserve à Porto

A son arrivée à Porto en 2013, le Belge intègre l’équipe réserve. « On s’est vite rendu compte que c’était un diamant à l’état brut, se rappelle Nuno Barbosa, journaliste à Record et spécialiste des Dragons. Il fallait le façonner. » C’est l’équipe 2 de Porto qui s’occupera de « polir » la présumée pierre précieuse. Barbosa : « Ses qualités d’explosivité et de dribble ne passent pas inaperçues au Portugal, il est donc prêté à deux reprises… » Arouca en 2015 et Rio Alve en 2016. La saison dernière (2016-2017), Kayembe accomplit une saison pleine toujours avec l’équipe B de Porto. « On lui avait alors promis qu’il ferait la pré-saison avec l’équipe principale. » Jusqu’à l’arrivée de Conceição et ce « deal » qui finalement l’oblige à rallier Nantes…

>> A lire aussi : FC Nantes: Plus de 2.000 personnes à une séance des Canaris... Déjà l'effet Ranieri!