Joël « le Rebelle » mène la fronde des buralistes

D. P. - ©2008 20 minutes

— 

Dix-septième jour de grève de la faim. Joël « le Rebelle » poursuit sa mobilisation contre l'interdiction de fumer dans les cafés. Hier, le buraliste du Dresny, dans le nord du département, a reçu la visite de Philippe Villalon. Dans une lettre ou-verte au président de la République, le président national des hôteliers (UMIH) a réclamé un aménagement de la loi pour les établissements sans salariés. En fin de semaine, Joël Lailler, de son vrai nom, doit recevoir le député-maire du Croisic, Christophe Priou. « Les choses bougent », considère le gréviste qui espère être reçu à l'Elysée avant le 8 février. Selon lui, Jean-Marc Ayrault, député-maire de Nantes, a annoncé qu'il interviendra à l'Assemblée sur le sujet.