Dominique Bussereau veut un aéroport vert

- ©2008 20 minutes

— 

Le projet d'aéroport Grand-Ouest à Notre-Dame-des-Landes, dont la déclaration d'utilité publique doit être adoptée prochainement par le gouvernement, devra « être parfait du point de vue environnemental », a déclaré, hier, à Nantes, Dominique Bussereau, secrétaire d'Etat aux Transports. « Nous souhaitons que l'aéroport soit à haute qualité environnementale, ce sera vraisemblablement le dernier grand aéroport français en métropole », a-t-il expliqué en marge de la présentation du plan de relance des ports. Le secrétaire d'Etat a insisté sur l'importance d'une desserte en site propre vers Nantes, rappelant que le manque de ce type de liaison « est une grande faiblesse de nos aéroports par rapport à nos voisins d'Europe ».