VIDEO. Nantes: Le musée d'Arts rouvre ce vendredi soir, les 5 choses qui le rendent vraiment unique

CULTURE Après six ans de travaux, le musée d'Arts de Nantes est officiellement inauguré ce vendredi à 19h. «20 Minutes» l'a déjà visité...

Julie Urbach

— 

Le nouveau musée d'Arts de Nantes
Le nouveau musée d'Arts de Nantes — J. Urbach/ 20 Minutes
  • Le nouveau musée d'Arts propose 900 oeuvres, principalement des tableaux
  • L'une de ses particularités est qu'il regroupe neuf siècles d'art dans un seul et même lieu
  • Le grand public pourra enfin le découvrir ce vendredi soir, dès 19h

Enfin ! Après six ans de fermeture, le musée d’Arts de Nantes rouvre ses portes au public, ce vendredi à 19h, en présence de la ministre de la Culture. Si cet événement est tant attendu, par les Nantais et bien d’autres, c’est parce que l’établissement est unique, sur au moins cinq aspects. Les voici.

De l’ancien et du contemporain. C’est l’une des spécificités du musée : présenter neuf siècles d’art, de l’ancien (13e s.) au contemporain. Au total, 900 œuvres (sur 13.000 dans les collections) ont été accrochées, et parfois, elles se répondent. Par exemple dans cette salle dédiée aux beautés féminines où cohabitent un portrait flamand du 17e et une toile colorée de 1962, la Belle Mauve de Martial Raysse. Surprenant, et plutôt réussi.

Le nouveau musée d'Arts de Nantes
Le nouveau musée d'Arts de Nantes - J. Urbach/ 20 Minutes

Une collection remarquable. C’est l’une des plus belles collections en région, grâce notamment à une importante politique d’acquisition et de restauration. Parmi les chefs-d’œuvre, les visiteurs pourront admirer pêle-mêle trois De La Tour (seuls deux musées au monde en détiennent autant), mais aussi un Rodin monumental ou encore un Kandinsky. On peut citer aussi Les Nymphéas de Monet, ou le Portrait de Madame de Senonnes d’Ingres. Des dépôts ont été effectués par le musée du Louvre.

Le Rodin du nouveau musée d'Arts de Nantes
Le Rodin du nouveau musée d'Arts de Nantes - J. Urbach/ 20 Minutes

Le plus grand chantier muséal de France. Près de six ans de travaux, plus de 300.000 heures de travail, pour une enveloppe de 88 millions d’euros. Le musée d’Arts est aussi un chantier titanesque. Le bâtiment, ouvert en 1801 et décrit ensuite comme « monument aveugle » par Julien Gracq a bien changé. Il a été rénové de fond en comble, ouvert à la lumière naturelle, et a étendu sa surface d’expo de 30 %.

Dans le musée d'Arts de Nantes
Dans le musée d'Arts de Nantes - J. Urbach/20 Minutes

Un « cube ». C’est une autre grosse nouveauté. Cette extension en marbre blanc translucide, reliée par une passerelle que l’on emprunte sans même s’en rendre compte, a multiplié par quatre la place du contemporain. Quatre thèmes, un par niveau, y sont étudiés : l’abstraction, le temps, le territoire et le corps. On y admire des collages, des photos, des installations en 3D avec, si on lève la tête, un mobile de Calder.

>> A lire aussi: Éric Guérin aux manettes du restaurant du musée d'Arts

Un patio, magique. Le magnifique patio central immaculé s’est paré, pour l’ouverture, de milliers de fils de silicone brillants verticaux, dans lesquels on peut déambuler. En plus, on les entend « chanter ». « Une façon d’aller à la rencontre de ce grand volume d’air et de lumière », selon l’artiste Susanna Fritscher. A voir absolument !

 

Gratuit pendant trois jours

Pour ce premier week-end, le musée est gratuit et les horaires ont été élargis (de 10h à 22h le samedi). Ensuite, il faudra payer 8 euros (gratuit pour les scolaires) pour le visiter.